Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 18:35
Ah !  mes amis, la bouillabaisse,
Il n’y a pas de telle de Tunis à Gabès,
Avec des daurades ou des sbarès*.


La pêche de Freddy. 

http://img146.imageshack.us/img146/8605/poissons3ry.jpg

                
Encore quelques poissons.

http://img301.imageshack.us/img301/7560/img03793ur.jpg

Le lundi matin, je téléphone à Freddy et lui annonce notre visite chez lui, Gisèle Nathan et moi.

Le trajet n’est que d’une heure, et malgré la pluie qui tombe à verses, nous arrivons bientôt. Freddy habite une maison confortable et Aline son épouse l’entretient parfaitement. Nous buvons un café bien chaud, bavardons à battons rompus, posons des questions concernant la famille, pendant que le maître de céans se dépêche et nettoie les petits poissons qu’il a rapporte de la pêche, des petites daurades, des marbrés et autres : Il n’y a pas deux comme Freddy pour aimer les fruits de la mer.

Peu de temps après une bonne bouillabaisse fume sur le gaz. De côté,  Aline cuisine un couscous maison. Comme ça sent bon ! J’ai envie de me mettre a table et dévorer les mets et les assiettes aussi.

Si cela vous intéresse regardez la recette du couscous :

La marka sfaxia* nommée par erreur la bouillabaisse : Faire revenir un oignon assez grand, et quand il est roussi, ajouter de la paprika bien rouge, des tomates râpées, du concentré de tomates et laisser évaporer . Ensuite ajouter des légumes : Navets, courge, pommes de terre et un piment piquant, couvrir d’eau, sel et poivre gris. A la fin de la cuisson ajouter les poissons.

On se met à table, Aline sait bien préparer un repas : il ne manque rien, toutes les salades sont là, le terchi (salade de courge et  pomme de terres cuites, harissa de Vivi et carvi pilé avec un piment vert) tranches d’aubergine frites, la magh’mouma traditionnelle (cusine de tomates poivrons coupés sur des gousses d'ail dorées dans l'huile d'olive de Sfax), des radis, des piments grillés, des petites boulettes à base de poissons, le vin et tout ce qu’il faut pour des Tunisiens qui ont faim. La bouillabaisse, cette soupe piquante à point, est un délice ! Je félicite la cuisinière et elle me répond :
— Flatteur ! Ta femme et moi nous étions à la même école de cuisine chez ta maman.
— Et vous étiez les meilleures élèves.
— Vas-y exagères un peu. Myriam et Orly elles  cuisinent bien aussi.
— Je suis de l’avis de mon frère, coupe Freddy. Et comme il est connaisseur, on se range à son avis.

Ainsi se termine une belle journée passée en bonne compagnie, avec une nourriture tunisienne selon la tradition.


Sbarès * : pataclés, petits poissons qu'on trouve sur la côte sfaxienne.
Marka sfaxia* : Soupe aux poissons, spécialité sfaxienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans recettes
commenter cet article

commentaires