Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 19:26

Sfax m’attend


Ma ville est le soleil

Dans ma cour

Le long du jour

Le poulailler les dessins

Et portraits ébauchés

Sur le parterre de ciment

Barbouillé de craie

C’est mon Père

Joyeux compère

Musclé et hâlé par tant de labeur

Homme sans peur

Ni reproche

De la tache éloignée ou proche

Et maman

Nettoyant et astiquant

Avec tant de vigueur

Suivant nos progrès à l’étude

Tamisant le couscous

Je n’oublie pas son goût

Ni des fritures la chakchouka

Et les ragoûts inoubliables

Ma ville est la ruelle étroite

Qui a vu tant de matches joués

Bien de "fâchés et amis"

La naissance d’un grand poète

L’enfance d’un magisterat de renom

Et le début d’un premier amour

Avec Antoinette

C’est l’école primaire

Les recréations les jeux

Noyaux d’abricots

Billes gazeuses

Le carnet de correspondance

Les succès les punitions

Et le tableau d’excellence

Ma ville c’est la fin d’année

Adieu les pénitences

Les verbes et les dictées

Plage de La Poudrière

Durant tout l’été

C’est le lycée

Messieurs Vigo et Clément

L’école buissonnière

Avec Michèle Morgan

Au Colisée

Souvenirs d’enfance

Et de jeunesse

A Sfax quittée

A dix sept ans

Elle m’attend si longtemps

Fidèle fiancée

Est- elle aussi belle

A-t-elle changé ?

Aura-t-elle

Un pincement au cœur

Une larme à l’œil en me voyant

Et moi mon émotion

Sera-t-elle aussi profonde

Que celle que je ressens

En ce moment ?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

sab 05/05/2009 16:26

cher Camus, voilà, c'est presque l'heure pour toi de rejoindre ta fidèle fiancée,je te souhaite ainsi qu'à ta fille(Vivi m'a appris qu'elle exerçait le même métier que moi)un fabuleux voyage et plein d'émotions

Vivi el diavolo 15/04/2009 16:31

Hé oui comme toujours les médecins sont contre Vivi.
Pas de vol que dit Monsieur le pneumologue.
Donc je me contenterais des photos prisent par ces deux lurons.

Camus 15/04/2009 18:09


Dommage, j'aurais voulu que le diablotin et Gisèle la fidèle infirmière soient de la oartie.
Dommage çà me manquerait énormément !


camus 14/04/2009 16:24

J'espère que Vivi et Gisèle m'accompagnent.
En tous cas ma fille Osnath serade la partie.
Bisous

sab 14/04/2009 16:18

j'ai relu ton hymne à Sfax avec le même plaisir et souhaite sincèrement que tu puisses y retourner , peut-être avec Vivi?

Morgane 14/04/2009 15:05

Tu passeras sur mon blog, une surprise t'attends
bisous

Camus 14/04/2009 15:58


Je viens de passer. La surprise est émouvante, bellissima.
Une grande accollade por te remercier.
Il n'y a pas deux comme toi.
Gros bisous.