Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 15:55
Livres D'Art Reçus

Sylvie Durbec (Texte) – Raouf Karray (Illustrations) et Abderrazak Kammoun. La
Naissance d'un voyage. Nîmes : Grandir, 2004. n.p.

Naissance d'un voyage
est en réalité le voyage du ventre d'une maman jusqu'à la naissance de l'enfant. Dans ce texte la version arabe et la version française sont sur la même page, qui porte en même temps les splendides dessins de Raouf Karray. La maman et le papa sont en général assez corpulents, un peu à la manière de Botero, mais avec des couleurs très méditerranéennes. Le texte va du personnel et spécifique à l'universel, car tous les humains passent par toutes ces étapes. Il est intéressant de remarquer que le titre de la version arabe, c'est « Naissance d'une étoile. » Et à la fin le petit garçon sur le dos de son père se demande « s'il peut attraper une étoile pour nous. »

Raouf Karray. Berceuses tunisiennes. Traduction en français de Hassan et Patricia Musa.
Nîmes : Grandir, 2008. n.p.

Les Berceuses tunisiennes sont présentées dans un cadre purement tunisien, avec le berceau, l'allaitement, la poussette, le transport du bébé sur le dos, et même les animaux se penchent pour garder avec attention le bébé. D'autre part, le père laboureur met son bébé sur le dos d'un âne qui lui surveille ce petit trésor. Tout concourt à prendre soin de l'enfant-roi, ce qui est l'attitude générale des parents africains vis-à-vis de leur progéniture. Ce livre d'art grand format, magnifiquement illustré par l'artiste sfaxien, s'ouvre d'une part sur la version arabe, de droite à gauche, et la version française, de gauche à droite.

Raouf Karray. Hassan et Patricia Musa pour la version française. Devinettes
traditionnelles de Tunisie. Grandir, 2001. n.p.

Les Devinettes traditionnelles de Tunisie,
au format à l'italienne, donc plus allongé, contient treize devinettes en français et en arabe, avec la réponse en dessin entre les deux pages. Encore une fois, l'illustration est magnifique, et la devinette est facilement résolue. Il suffit à l'enfant de lire la peinture pour savoir que la réponse, c'est une « bicyclette, » « gargoulette, » « charrue, » « sabot, » etc….

Raouf Karray (Illustration) – Françoise Diep (Texte). Tiguê Guêlê, Celui qui a la main dure : Contes du Burkina Faso. Aubais : Lirabelle, 2003. n.p.

Grande réussite du point de vue pictoral
de ce conte du Burkina Faso. L'Afrique est ici présentée dans toute sa splendeur, ses cases et ses palmiers, ses oiseaux voraces et ses mouches. L'histoire est éducative, car cet homme nommé Tiguê Guêlê signifie « Celui qui a la main dure, » ce qui veut dire un homme avare. Son avarice va le mener à sa perte, car au lieu de partager le cadeau qui lui a été offert, il va s'enfoncer dans la jungle avec son fils pour le manger tout seul. Il finira par être avalé lui-même par un oiseau géant.

Canada‐Maghreb Centre Bulletin - 9 -
La leçon : Il ne faut jamais enfreindre aux lois sacrées de l'hospitalité africaine, surtout lorsqu'il s'agit de nourriture. C'est ainsi que Tiguê Guêlê est puni.
Ces très beaux livres d'art, cartonnés et reliés, ont été offerts à notre fondateur du CMC : Hédi Bouraoui.

Nous remercions les éditeurs, et plus particulièrement M. Raouf Karray, pour ce très beau don.

N.B. Nous recommandons vivement à tous ceux et celles qui voudraient acquérir ces livres d'art de contacter :

Éditions Grandir
2 Impasse des Soucis
30000 Nîmes
France
Tél : 04 66 84 01 19/ fax : 04 66 26 14 50
e-mail : edgrandir-art@wanadoo.fr
site internet : www.editionsgrandir.fr

La Rédaction du CMC

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans littérature
commenter cet article

commentaires