Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 18:35

Acte III Scène II

Par Albert Siméoni

 

 

Otto  quant à lui est recueilli par un orphelinat dépendant du  clergé allemand installé en rase campagne  du coté de Francfort.

 

Il fuira par trois fois pour rejoindre Khana et par trois fois il sera ramené et même enfermé dans sa chambre avec interdiction de sortie durant un an.

 

Les années passent...


 

 



En 1964, dans le comté du New Jersey, une jeune femme très belle, âgée de 30  ans vient de finir ses études en sociologie. Elle  passe sa thèse ‘...Causes et effets de l’enfermement sur le métabolisme des  jeunes enfants victimes des guerres... !’ Avec brio. Elle  obtient son Master  devant le grand jury. Sa thèse obtient la mention très honorable avec les félicitations du jury américain.

 

Khana, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, fait ses premiers pas dans l’administration américaine dans le service crée spécialement pour elle ‘...Enquêtes et Etudes sur le comportement humain ... !’

 

Elle devient quelques mois plus tard  ambassadrice itinérante à travers  le monde. Ses interventions dans les divers forums sont suivies avec un grand intérêt.

 

A Suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Marcel (Fafouin) 06/08/2009 10:43

Bon Matin Honorable Frérot Ami Camus,

Grands mercis pour ce Mot !

Allez-vous poursuivre l'HIstoire de Otto et Khana ?

Amitiés Solidarités Frérot-Ami Camus !

Marcel (Fafouin)
6 août 2009 / 16 av 5769 -

Camus 06/08/2009 12:35


Bonjour Grand  Ami Marcel,

je vais mettre la suite de Otto etr Khana.

J'ao déjà mis le texte de Kairouan.

Amitiés et solidarités,

Camus

- 6 août 2009 / 16 av 5769 -


Marcel (Fafouin) 05/08/2009 15:28

Bon Matin Honorable Camus,

Grands mercis pour cette Douceur inspirante !

Du temps de toute SÉPARATION, "Être En-FerméEs de l'Absence-Présence" nous apparaît Être une des "Conditions-Clefs" de l'Existence Humaine - même Animale, Végétale, Pierreuse - Le Constituant (Métabolismes / Sphères / Siferoth), Le Questionnant(Où es-Tu ? Où vas-Tu, Qui es-Tu ? D'où viens-Tu ? Que fais-Tu ?), Le Fondant de son Libre-Arbitre (Chemin de Vie ? Chemin de Mort ? à Choisir)ce, de sa Naissance à l'Autre-Monde !

Le "Temps de Séparation" entre Khana et Otto tend à nous rappeler ce Principe qui, du Chemin parcouru, à parcourir, s'Étonne de son Absence-Présence - du "Silence" ou du "Bruit", générateur de Vie ou de Mort- de sa Présence-Absence !

Tout Être-Humain (qui Naît, Bouge et Tombe) est ou devient "Porteur" tout-autant de l'Absence que de la Présence, notamment ces Personnes séparées de la Guerre, du Fanatisme, du Totalitarisme, de l'Hostilité, de l'Adversité, de l'Honneur et du Pouvoir, de la Tombe !

Une Anecdote :

Un Jour, une jeune Demoiselle qui fréquentait l'Université se plaignait de l'Absence de sa Maman car Elle se trouvait, des Milles Lieux, en Chambre et Pension entre les Lundis et les Vendredi, sauf la Fin de Semaine !

Elle se disait s'ennuyer de vivre, en tant qu'Étudiante Universitaire, en dehors de la Maisonnée familiale et qu'Elle avait hâte de chez-Elle les fins de Semaine !

Nous racontant et répétant cette Histoire depuis des Semaines, Lui avons fait la Remarque suivante :

"Assez, c'est Assez !

Nousôte, ça fait depuis notre Naissance que nous vivons en-dehors de la Famille, ni ne voyons Père et Mère / Sourette et Frérot, et qu'un Jour, espérons les Voir, les connaître !

Étions-nous, en ce-Moment-là en s'Il-vous-plait, car cette Demoiselle téléphonait chez ses Parents à tous les Soirs ce, durant son temps-de-Séparation !

Bien qu'Il existe quelques Similitudes entre les Personnes non-Séparées et les Personnes Séparées, tout Temps-de-Séparation les Conduit au "Silence" ou au "Bruit" !

Bien qu'Il y ait des Personnes qui "chialent-pour-Rien" ou le "Ventre-Plein", les Personnes "Séparées" conviennent Différemment de l'Absence-Présence et de la Présence-Absence !

Amitiés Solidarités cher Camus chalom ! - 5 août 2009 / 5 av 5769

Camus 06/08/2009 09:24


Bon matin ftère Honorable Marcel,

J'ai été très ému en lisant Otto et Khana. En racontant cette histoire à une tierce personne, j'ai senti l'émotion me serrer la gorge et je ne pouvais plus continuer. Pour toutes ces raisons que tu
sais si bien expliquer.
Kol hakavod haver ! Mes amitiés.
- 6 août 2009 / 16 av 5769


Marcel (Fafouin) 04/08/2009 23:19

Bon Souper Honorable tout Camus !

Grands mercis pour ce Mot sur ces "Années qui passent" ainsi que de "Shir laShalom" !

De ce Mot, une Caresse sur l'"Enfermement" :!

Être En-FerméEs, c’est entre-autre :

Vivre Autrement-Ailleurs qu'En Famille ;

Subir et Assumer l'Intimité de tout le Monde ;

Connaître ces Sourires Artificiels ;

Végéter dans un Système qui pense et qui agit pour Toi;

Vivre comme des Étrangères-Étrangers ;
¨
Être EnferméEs de l'Absence-Présence ? ... ! -4 août 2009 / 14 av 5769 -

Camus 05/08/2009 10:57


Bon Matin Honorable Marcel,

Comme tu le dis si bien  :

 
Vivre comme des Étrangères-Étrangers ;
¨
Être EnferméEs de l'Absence-Présence ? ... !

Tu es un poète frère Marcel

Amitiés,

Camus

 - 5 août 2009 / 15 av 5769 -