Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 16:24

 

     Une légende


Dans la mythologie grecque, Eurydice est une dryade (nymphe des arbres). Elle est l'épouse d'Orphée, grand poète et musicien.

Poursuivie par Aristée, elle est mordue dans sa fuite par un serpent et meurt. Inconsolable, Orphée descend jusqu'aux Enfers pour la sauver. Il endort Cerbère, le chien des Enfers grâce à sa lyre et sa musique puis arrive devant les souverains du monde souterrain : Hadès et sa femme Perséphone. Impressionnée par son courage et son amour, Perséphone prie Hadès de rendre Eurydice à son mari. Ce dernier accepte à la seule condition qu'Orphée ne se retourne pas avant d'être sorti des Enfers. Malheureusement, celui-ci, trop impatient, se retourne à quelques pas de la sortie. Eurydice lui fait alors un signe d'adieu avant de disparaître pour toujours.


 



J'ai perdu mon Eurydice
Rien n'égale mon malheur
Sort cruel! Quelle rigueur!
Rien n'égale mon malheur
Je succombe à ma douleur

Eurydice! Eurydice!
Réponds ! Quel supplice !
Réponds-moi

C'est ton époux, ton époux fidèle
Entends ma voix qui t'appelle
Ma voix qui t'appelle

J'ai perdu mon Eurydice
Rien n'égale mon malheur
Sort cruel! Quelle rigueur!
Rien n'égale mon malheur
Je succombe à ma douleur

Eurydice! Eurydice!

Mortel silence! Vaine espérance!
Quelle souffrance!
Quel tourment déchire mon cœur

J'ai perdu mon Eurydice
Rien n'égale mon malheur

Sort cruel! Quelle rigueur!
Rien n'égale mon malheur
Sort cruel ! Quelle rigueur !
Je succombe à ma douleur
Succombe à ma douleur
Succombe à ma douleur


Partager cet article

Repost 0

commentaires

souhila 15/09/2009 18:15

merci camus de nous faire partager cette belle lègende et ce joli poème.j'aime bien te lire,bonne soirée.
mes amitiés,souhila

Camus 17/09/2009 10:08


Tout le plaisir est pour moi. A bientôt de te lire. http://horizons.over-blog.net/
Camus


souhila 15/09/2009 18:13

bonsoir camus,
merci de nous faire partager cette belle lègende et ce joli poème,j'aime te lire.
bonne soirée et mes amitiés

Camus 17/09/2009 10:09


Je viendrai voir qoui de nouveau chez toi.
Bonne fête de l'Aïd Esghir
Camus


souhila 15/09/2009 18:11

bonsoir camus,j'aime bien te lire et je trouve joli et un peu triste cette belle histoire,çà me plait ce poème.j'adore les lègende merci de nous les faire partager.
mes amitiés,souhila

Camus 15/09/2009 18:14


Merci de venir me lire Souhila.
J'exposerai bientôt les gâteaux de Ralhadane.
Saha Ftourak.