Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 20:51

26 ans de jumelage

 

 

Bordeaux est jumelée avec la ville israélienne d'Ashdod, depuis 1984. Fondée en 1956 la ville d’Ashdod  accueille   le premier port en Israël alors qu'il y a cinquante ans, il n'y avait que du sable. Ashdod est construite sur un site biblique de deux mille années d’histoire juive. aujourd’hui.

 

Dans le cadre de ce jumelage une convention de partenariat entre l’association des centres d’animation de quartiers de Bordeaux et les centres de quartiers d’Ashdod a été actée à l’unanimité des conseillers municipaux de la ville de Bordeaux présents (délibéré du 27/10/2008).

 

A Ashdod chaque année, 10 000 nouveaux juifs venus de Russie, d’Amérique Latine et de France viennent s’installer.

 

Dans le cadre de son jumelage avec la ville israélienne de Ashdod, Bordeaux s’apprête à accueillir, au cours de l’été 2010, une dizaine de jeunes israéliens pour un échange entre les centres d’animation des deux villes. Le but de ces rencontres des jeunes est qu’ils réfléchissent ensemble à la notion d’enrichissement par la diversité culturelle.

 

« Ashdod est une ville sœur qui nous est chère » a précisé le Maire de Bordeaux Alain Juppé, rappelant le message de solidarité qu’il avait transmis lors de l’Opération « Plomb durci » à son homologue israélien alors qu’Ashdod était frappée par les tirs de missiles du Hamas.

La cité girondine dispose de liens économique et portuaire avec Ashdod. L’année dernière une délégation de la ville israélienne a visité  le Grand Port Maritime de Bordeaux. Alors que le GPMB a réalisé en 2008 un trafic total de 9 millions de tonnes, celui d'Ashdod, avec un tonnage de 15 millions de tonnes, réalise un trafic conteneurisé comparable (environ 600.000 tonnes par an).

 


Les accords de coopération qui ont été signés à l'hôtel de ville de Bordeaux par les dirigeants des deux ports, ont porté sur le confortement de des échanges économiques favorables au développement de chacun des deux pays. Mais aussi sur un partenariat renforcé dans le domaine des systèmes d'information portuaire, où Bordeaux a acquis un savoir-faire certain qu'il propose aux autres établissements portuaires. Surveillance maritime, informatique embarquée, systèmes d'information portuaire, conseil et assistance à maîtrise d'ouvrage sont les quatre domaines pour lesquels le Port de Bordeaux a proposé d'établir une relation « gagnant-gagnant », grâce à son savoir-faire en matière de nouvelles technologie. 

 


http://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/01/17/69/18/bordeaux-cathedral.jpg

 

Bordeaux


Car, tous les ports du monde ont des missions analogues qui consistent à accueillir les navires et à faciliter l'intermodalité. Ils retrouvent donc les mêmes problématiques, notamment pour gérer l'accueil des navires et leur patrimoine foncier, collecter les droits de port navires et marchandises, publier les statistiques portuaires, assurer leur bon fonctionnement et asseoir leur développement. Depuis plusieurs années, le port  de Bordeaux,  assure des missions d'ingénierie en France et à l'étranger, tant dans le domaine de l'hydrographie, que des réseaux informatiques et des systèmes d'information portuaires. C'est cette expérience que le GPMB souhaite partager avec Ashdod.

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:l9d2I9UT6bTcUM:http://dafina.net/forums/file.php%3F50,file%3D5958,filename%3Dmamounia_ashdod1.jpg

 

La Mamounia Ashdod


Rappelons enfin  que l’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, accompagné de la consulle générale de France à Tel Aviv, Colette Le Baron, s’est rendu  le 23 février dernier à Ashdod. A cette occasion, il a visité le port d’Ashdod en compagnie de son président Yaacov Raz. Il s’est ensuite entretenu avec le maire de la ville, Yechiel Lasri.

 

Lors de cet entretien, l’ambassadeur a précisé qu’il était prêt à développer en collaboration avec le consulat et la ville de Bordeaux, des activités culturelles mais aussi économiques. L’ambassadeur s’est également déclaré favorable à l’idée d’un jumelage triangulaire entre Ashdod, Bordeaux et Casablanca, un projet lancé par le maire de Bordeaux Alain Juppé.

Il a également évoqué le soutien apporté par l’ambassade à la communauté française d’Ashdod, via notamment les cours de français. M. Bigot a ensuite rencontré les représentants de la communauté francophone de la ville, devant lesquels il a salué le dynamisme d’Ashdod, qui a accueilli ces dernières années plusieurs vagues d’immigration, dont de nombreux immigrants français.

 

Le souvenir de Jacques Chaban-Delmas qui fût en 1984 à l’origine de ce jumelage a accompagné, en février dernier,  tout au long de la semaine la visite de Christophe Bigot.

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Israël
commenter cet article

commentaires

Therese 23/05/2010 06:52



Bonjour Camus,


J'ignorais qu'Ashdod avait copie l'hotel de la Mamounia de Marrakech. Document tres interessant. Il va falloir faire un petit tour encore une fois.


Bonne semaine, cher ami.



Camus 24/05/2010 15:10



J'ai vu aussi une salle de réceptions genre Cazablan.


Très belle aussi.



Marcel (Fafouin) 22/05/2010 23:52



Chabbat Chalom tout Camus !


Grands mercis pour ce Jumelage fort yahou entre Bordeaux et Ashdod !


Vives ces Communautés qui s'échangent, culturellement, des Souvernis Inounliables !


Yahou que c'est Plaisant, ce genre de NeWs !  -22 mai 2010 / 9 sivan 5770 -



Camus 24/05/2010 15:08



Bonjour Honorable Tout Marcel,


Fortiche, hein ?


Bonne et heuireuse semaine.