Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 10:52

S'adressant à l'assemblée générale de l'ONU, le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré : "Ahmadinejad était un loup déguisé en loup, Rouhani est un loup déguisé en mouton."

Netanyahou a noté qu'il voudrait pouvoir croire Rouhani, mais ne le peut pas. "Les présidents de l'Iran sont venus et partis, mais ils ont tous servi le même credo impitoyable, ce credo qui est épousé et appliqué par le réel pouvoir, l'ayatollah Khomeiny, et aujourd'hui Khamenei," a-t-il dit.

Le premier ministre a déclaré que la menace d'un Iran nucléaire pose des risques à l'état d'Israël : "nous sommes un peuple ancien, nous remontons à près de 4000 ans, nous avons surmonté l'adversité, et établi un état dans notre patrie ancestrale. Aujourd'hui, notre espérance pour l'avenir est contesté par un Iran nucléaire."

Il a accusé l'Iran de tenter de développer des armes nucléaires, et de tenter d'endormir l'Occident en disant que son programme nucléaire est à des fins pacifiques. Disant que l'Iran a fait des promesses vides en échange de la réduction des sanctions, Netanyahou a exhorté la communauté internationale à renforcer les sanctions contre l'Iran.

Il a noté que si l'état d'Israël était forcé de se tenir seul contre l'Iran, "il se tiendra seul," a-t-il dit.

Quant à la question d'un état palestinien, le premier ministre a souligné que les palestiniens doivent reconnaître l'état juif, dont la protection, a-t-il souligné, restera la priorité dans toute négociation avec les palestiniens.

Alors que Washington et Téhéran cherchent la détente, Israël et les Etats-Unis restent divisés sur la question nucléaire iranienne, selon les commentateurs, malgré les efforts pour minimiser leurs différences.

Washington a longtemps insisté sur les sanctions et les efforts diplomatiques pour faire pression sur Téhéran et son programme nucléaire, que l'Occident et Israël affirment avoir pour but de produire une bombe nucléaire, ce qui nie la dictature islamique.

Pour sa part, Israël a défendu à plusieurs reprises la force militaire et a menacé de frappes unilatérales contre l'Iran.

Lundi, le président américain Barack Obama a reçu le premier ministre Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche, et ladite force militaire était toujours une option.

Et Netanyahou a suggéré que, pour le moment, il acceptait les efforts diplomatiques américains avec l'Iran.

La réunion de la Maison Blanche est venue quelques jours seulement après une conversation téléphonique historique entre Obama et Hassan Rouhani, stimulant l'espoir d'une percée dans la crise de 30 ans entre Washington et Téhéran.

 

Sources : http://www.juif.org/go-news-189280.php

             

http://cache.20minutes.fr/img/photos/jdn/2013-10/2013-10-01/article_f02a2035b377afeef4e63f9dbc5c3f472760d2d0.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Marcel Fafouin 02/10/2013 11:55


Bravo pour ce discours de BiBi ; un discours d'intégrité et d'humanité respectueux, et ce, tant envers l'Iran qu'envers la Communauté onusienne (Inter
Nations) !


Un discours d'éveils ... shalom !  - 2 oct 2013 / 28 tichri 5774 -


n.b.: A lendemain de l'appel historique entre Rohani et Obama, cette réaction :


Contact avec Obama: le chef des Gardiens de la révolution rabroue Rohani | Siavosh GHAZI
|... 

Camus 13/10/2013 17:15



Un discours historique, je viens d'apercevoir ce commentaire. Rohani veut tromper le monde occidental avec des discours sucrés... à la sacarine.