Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 10:06
A la mémoire de Jean Philippe


Quand un être cher s'en va

Une partie de moi s'en va avec lui

Une portion de ma vie

Nos discussions nos joies nos plaisirs

Nos sorties ensemble les cafés

Le ciné et le surf sur le blog

Quand il s'en va

Il ne s'en va pas seul

Il prend avec lui cette amitié

Que je ne retrouverai pas

Sa manière de parler

Les yeux brillants

Ou clignant de l'œil 

Quand il s'en va

Il ne s'en va pas seul

Une partie de moi s'en va avec lui

Une portion de ma vie

Comment parler de lui au passé ?

Nos avis rarement différents

Revivent et aussi nos accords

Notre gentille complicité 

Bien de sujets actuels

Passés ou littéraires

Un mot qui en dit long

Que nous deux comprenions

Je suis afligé de savoir

Les longues souffrances

Que tu as endurées avec courage

Quand tu t'en vas 

Tu ne pars pas seul

S'en va avec toi une partie de moi

Une portion de ma vie

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Marcel (Fafouin) 08/11/2009 12:21


Bon Matin Honorable tout Camus,

Grands mercis pour ce Poème de Mémoire !

Oui ! Il est et demeure Important de faire Mémoire tant aux Personnes qui quittent qu'à Celles qui les saluent de Mouchoirs, du Lev et des Mains !

Amitiés Québécoises ! - 7 nov 2009 / 20 hechvan 5770 -


Camus 08/11/2009 13:50


BONNE HJOURN2E hONORABLE MARCEL,

Deas amis qui s'en vont, il est omportant de rappeler leur mémoire.
Que le Seigneur les garde à l'abri, sous les ailes des Zéraphins.

Amitiés sde Beersheba ensileillée ! - 8 nov 2009 / 21 hechvan 5770


Nanou 07/11/2009 11:50


Comme c'est bien écrit Camus ! Le coeur ouvert, les mots s'envolent et sont légers meme dans les souffrances et la tristesse. Tu as bien fait de rappeler tous ces bons moments partagés avec Jean
Philippe. Quand les personnes partent il faut se rappeler les instants passés ensemble ! Gros bisous gentil Camus *****


Camus 07/11/2009 22:33


Tu as raison, il faut honorer ceux qui partent.
Je n'ai pas connu personnellement Jean Philippe, mais Vivi a parlé de lui. J'ai vu aussi un avis nous annoçant sa maladie, chez Morgane, il ya quelques mois.
J'ai écrit ce poème comme commentaire chez Morgane, mais il n'a pas paru.
Je l'ai remis dans mon blog.
Amon néshikot très gentille Nalou.


Morgane 06/11/2009 10:38


Merci mon p'tit Camus,
C'est super joli et très bien écrit.... ça me touche, car c'était vraiment ça entre nous....
Je n'arrête pas de pleurer entre Vivi toi, Nanou, toutes vos délicates attention me touche au plus profond.... Même si je ne trouve pas les mots pour vous exprimer ce que je ressents.... Ma tête
est pas très claire en ce moment...... J'espère que tu me pardonneras
Je t'embrasse très très fort


Camus 06/11/2009 11:40


Ma chère Morgane,
J'ai écrit en pensant à toi, à ce que tu resserns, à ta douleiur, à ce glaive qui te déchire la chair.
Je souhaite que tu ne ressentiras plus jamais le même chagrin.
C'est le poème qui n'a pas apparu dans les commentaires de ton blog.
J'avais heureusement la copie.
Je t'embrasse.