Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 10:38

samedi 19 octobre 2013 : http://www.juif.org/go-blogs-53000.php  

-------copie-1.jpgCe site est dédié aux millions d'Européens qui, malgré d'incessantes campagnes de désinformation, ne croient pas que les Juifs ne sont capables que du pire; ne dissimulent pas leur antisémitisme dans le langage de l'antisionisme; et savent qu'Israël représente ce qu'il y a de meilleur dans une démocratie.

Norvège : on aidera les Juifs à faire leurs valises

"Nous n'avons aucune obligation de soumettre notre bétail aux atrocités juives, nous avons invité les Juifs à s'installer sur notre sol, mais nous n'avons aucune obligation de fournir aux Juifs des animaux pour leurs orgies religieuses"(Jens Hundseid, premier Ministre de Norvège de 1932 à 1934)
"J'ai entendu dire que, si cette pratique [circoncision] est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S'ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises."
(Lettre publiée dans un journal norvégien en 2013)

http://2.bp.blogspot.com/-9Rea6Ebha64/Ul-_Gzfwi4I/AAAAAAAARvc/w9FrYPpVTDM/s320/Norv%25C3%25A8ge+pratique+grotesque.jpg

Un éditorial intitulé "Kamuflert jødehat" (Antisémitisme camouflé) paru dans le Dagen.no le 08/10/2013 se penche sur l'antisémitisme en Norvège.  Le blog Norway, Israel and the Jewsl'a traduit en anglais. Nous publions une adaptation en français. Ce type de réaction n'est pas seulement propre à la Norvège - on constate partout en Europe une hostilité grandissante envers les Juifs:
Il est difficile de nos jours d'exprimer publiquement son aversion ou sa haine des Juifs ou de dire qu'il serait souhaitable que tous les Juifs quittent le pays. Néanmoins rien ne vous empêche de le suggérer de manière indirecte et ambiguë.
Même les groupuscules néo-nazis, Vigrid ou Boot Boys, s'expriment rarement de nos jours sur ce sujet. Seuls les groupes islamistes extrémistes tels que l'Oumma du Prophète font des déclarations ouvertement antisémites.
Mais ce silence ne doit pas nous induire en erreur en nous faisant croire que l'antisémitisme traditionnel a été éradiqué. De récents sondages le prouvent clairement.  L'enquête menée par l'Holocauste Centre révèle que 26% des Norvégiens croient que "les Juifs se considèrent supérieurs aux autres". La même proportion estime que les Juifs instrumentalisent la mémoire de l'Holocauste pour en retirer des avantages. 12% pensent que les Juifs sont responsables de leur propre persécution. Environ 10% n'aimeraient pas avoir un voisin juif ou dans son cercle d'amis.

On constate donc que les préjugés anti-Juifs bouillonnent en profondeur mais sont rarement rarement exprimés publiquement. Et le cas échéant on les formule de manière à les rendre respectables. Récemment, les pratiques religieuses ont, sous un mince vernis de respectabilité, fourni le prétexte à des attaques haineuses et publiques contre les Juifs. [Note: on aura remarqué qu'en Europe la rage se déchaîne contre les Juifs et beaucoup moins contre les Musulmans et d'autres populations qui pratiquent la circoncision.]
Dans l'entre-deux guerres il y eut un vif débat sur l'abattage rituel juif, l'abattage casher. Ce n'était pas seulement le souci de la protection des animaux qui animait le débat. Le représentant du Parti des paysans, Jens Hundseid, qui devint plus tard premier ministre, a proféré cette accusation au Parlement:  "Nous n'avons aucune obligation de soumettre notre bétail aux atrocités juives, nous avons invité les Juifs à s'installer sur notre sol, mais nous n'avons aucune obligation de fournir aux Juifs des animaux pour leurs orgies religieuses".
Le journal de la coopérative des fermiers, la Nation, publiait, des lettres de ce calibre: "S'ils ne peuvent pas consommer du bétail norvégien, qui est abattu conformément à la tradition norvégienne, alors ils devraient quitter la Norvège".
Les lettres de lecteurs publiées dans le journal dominical VG sous le titre  "Pratique grotesque" sur la question de la circoncision nous font penser à ces débats.  Un lecteur demande qu'on mette un terme à "cette violence grotesque sur des enfants innocents" avant de conclure:  "J'ai entendu dire que, si la pratique est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S'ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises".

Cette lettre a été publiée dans l'édition papier d'un quotidien et pas dans l'un des forums qui sont de vrais égouts de l'information et où les commentaires anonymes ne sont pas modérés. Au contraire, cette lettre a été lue et approuvée par les éditeurs de VG  et sélectionnée parmi l'abondante correspondance qu'un journal reçoit quotidiennement.
On peut très certainement être un adversaire de principe à la fois de l'abattage rituel et de la circoncision. Mais quand la critique se transforme en appel à ce que les Juifs norvégiens quittent le pays, une limite est franchie.
Celle de la haine du Juif .

Commentaire:

Philo  a  dit…

Qui va agir? Après l'exterminations des Juifs d'Europe - dont un million et demi d'enfants - et des millions consacrés au 'devoir de mémoire', aux commémorations, aux témoignages - où en est-on? En publiant la lettre du lecteur le journal norvégien a envoyé un message clair. Les Juifs inspirent de la répulsion à un nombre important de Norvégiens (et pas seulement eux, comme nous le savons) qui seraient très contents de les voir partir. Si les autres ne partagent pas ce sentiment de répulsion ils ne sont pas prêts non plus à réagir. Même un rabbin violemment critique d'Israël, comme le rabbin David Meyer, a dit que les Juifs européens après 2000 ans de présence en Europe demeurent "des outsiders et ne sont pas égaux". Anti-Semitism in Europe: Jews are outsiders, not equals Testifying at the U.S. House subcommittee hearing I described how, even after 2000 years, Europe has never really accepted the place either of individual Jews or of Judaism as a religion in its midst, leading to a deeply rooted tolerance for acts of violence against the Jewish community.
http://www.beth-hillel.org/news/293

19 octobre 2013 15:29


Voir :

 

http://www.lessakele.com/article-lorsque-l-anti-americanisme-et-l-antisemitisme-europeens-convergent-manfred-gerstenfeld-andrei-s-m-91862047.html


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Antisémitisme
commenter cet article

commentaires

Nina Padilha 20/10/2013 15:07


Pfffffffffffffffffff !
Anne Franck n'était pas Norvégienne ?

Camus 20/10/2013 15:18



Anne franck est née à Francfort en Allemagne, a vécu aux Pays Bas la majeure partie de a vie. Est morte à Bergen-Balzen... 1929-1945



Marcel Fafouin 20/10/2013 15:00


Inquiétant

Camus 20/10/2013 15:19



Inquiétant, on n'aime pas les Juifs, des fois on le montre et d'autres fois on fait des allusions...



Nina Padilha 20/10/2013 11:09


C'est actuel, encore ?

Camus 20/10/2013 15:03



De nouveau actuel