Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 09:43

La réponse du Hamas

 

par Shraga Blum

 

Source :


http://www.actu.co.il/wp-content/themes/freshnews/images/www.actu.co.il.jpg


Personne au monde ne croirait qu’Israël a effectué vendredi un geste envers le Hamas pour des raisons humanitaires, en permettant le transfert vers un hôpital de campagne jordanien de la fille de l’un des dirigeants de l’organisation terroriste. Agée d’à peine trois ans, la petite est dans un état grave et devait être opérée du cœur de toute urgence. Pour le transfert, elle avait d’abord été transportée à l’hôpital « Barzilaï » d’Ashkelon avant d’être embarquée dans un hélicoptère jordanien.

 

L’un des responsables militaires de cette opération avait déclaré « qu’il ne s’agissait pas de la première fois que des malades graves étaient ainsi transférés depuis Gaza vers Israël ou d’autres destinations depuis les points de passage entre Israël et la Bande de Gaza, et que c’était là l’une des différences d’attitude entre Israël et les terroristes ».

 

http://www.actu.co.il/wp-content/uploads/2010/04/gilad-shalits-father-noam3.jpg
La « reconnaissance » du Hamas envers ce geste israélien n’a pas trop tardé : dimanche matin, l’organisation terroriste a publié un clip d’animation dans lequel on voit Guilad Shalit restitué à sa famille…dans un cercueil ! Dans un communiqué qui précédait le clip, les Brigades Ezzedin El-Kassam indiquaient « qu’ils avaient un message spécial à destination de la population sioniste ». Les terroristes indiquaient « que si Israël continuait à refuser de se plier aux exigences du Hamas, Guilad Shalit mourrait en captivité ». Le communiqué précisait « que le prix à payer par Israël pour la libération de Shalit risquait encore d’être plus lourd à l’avenir », et « que le sort du soldat pourrait ressembler à celui de Ron Arad ».

 

La mise en scène du film d’animation était des plus cyniques, montrant par exemple Noam Shalit, le père du jeune soldat, déambulant dans des rues désertes, tenant la photo de son fils dans les mains, et avec en toile de fond des extraits des déclarations de Guilad dans les rares enregistrements publiés par le Hamas. A la fin du film, on assiste à l’échange de prisonniers, Noam Shalit attend au point de passage d’Erez, et voit arriver un cercueil couvert du drapeau d’Israël…
Ni le transfert de la petite fille palestinienne en Jordanie, ni cette réponse insupportable du Hamas n’ont suscité de réaction quelconque dans les chancelleries européennes ou parmi toutes les ONG soucieuses « des Droits de l’Homme ».

 

par Shraga Blum

 

L'émissaire de l'ONU choqué par le film du Hamas

Mercredi 28 avril 2010

 

http://www.actu.co.il/wp-content/uploads/2010/04/179072-robert-serry.jpg

 

L’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient, Robert Serry, semble avoir été profondément choqué par l’enregistrement vidéo diffusé par le Hamas en vue de faire pression sur le gouvernement israélien dans l’affaire Shalit. Rappelons que dans le film, on voit Noam Shalit rêvant que son fils Guilad revient dans un cercueil et se réveillant en sursaut en murmurant « qu’il y a encore de l’espoir ». Le Hamas a tenu ainsi à faire comprendre aux Israéliens que le sort de Shalit pourrait être le même que celui de Ron Arad.


Lors d’une conférence donné mardi devant des étudiants de l’Université Hébraïque de Jérusalem, Serry a déclaré qu’il avait été « écœuré à la vue de ces images ». Et d’ajouter: « Je peux vous garantir que les Nations unies mettront tout en œuvre pour faire libérer Guilad Shalit et le rendre à sa famille ».


Au Hamas, les avis semblent partagés, du moins face aux médias: l’un des chefs de l’organisation terroriste, Mahmoud A-Zahar, a en effet prétendu qu’il n’approuvait pas la diffusion de ce film de propagande, ajoutant qu’il ne « reflétait pas les positions officielles du Hamas ». Il a ajouté: « Nous ne tuons pas et ne tuerons pas de soldats israéliens captifs, notre morale et notre religion nous l’interdisent »…..

L’émissaire de l’ONU a également évoqué, dans son allocution, la fameuse solution de « deux Etats pour deux peuples », proposée pour résoudre le conflit entre Israël et les Palestiniens. Il a estimé qu’il était impératif de l’adopter pour parvenir à la paix au Proche-Orient. Et d’ajouter: « Si des démarches ne sont pas entreprises dans ce sens dans les deux années à venir, cela risque d’être trop tard ».


par Claire Dana-Picard


Publié aussi dans :

-------copie-1.jpg

 

papillon.gif

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans nouvelles
commenter cet article

commentaires

Vivi Il Diavolo 28/04/2010 16:51



Que pouvons nous attendre du Hamas ?
Moi ce qui me met hors de moi c'est le comportement du gouvernement pour tous ce qui concerne la libération de Shalit.
D'un coté on libère des centaines de prisonniers en tant que "Mèhva"Pour Ramadan ou bien eeïd le gbir et eeïd el zghir, de l'autre coté Shalit est encore chez eux pour une différence de quelques
dizaines de prisonniers.



Camus 28/04/2010 17:16



Je ne comprend vraiment pas, nous sommes tous des fils d'Abraham.


Si les pays voisins auraient voulu, la paix règnerait, le Moyen Orient serait


un Centre Touristique, la prospérité règnerait dans les environs. 


S'allier et s'entr'aider devrait être la devise commune.


Inch'Allah !


 



Marcel (Fafouin) 28/04/2010 12:35



Bon Matin Chalom Honorable tout Camus !


Grands mercis pour cette "Réponse du Hamas" ; une Réponse qui, n'étonnant personne, fait Bouger plein de Monde !


On-dirait qu'avec le Hamas, la Bonté-Humaine n'a pas sa Place, encore moins cette Sagesse qui, en bout de ligne, semble Soutenir l'IDIOTIE !


Quelle Tristesse !


Chabbat chalom tout Guilad et sa Famille !


Amitiés solidarités québécoises ... chalom !  - 28 avril 2010 / 14 iyar 5770 -



Camus 28/04/2010 12:44



Bonjour Honorable Tout Marcel,


Fais passer mon lien pour que chacdun lise.


Depuis la deqstruction du temple les Juifs en voient de toutes les couleurs.


Chalom, amitiés et solidarités.


 



Therese 28/04/2010 12:16



Bonjour Camus,


Tu parles de reconnaissance. Je viens de le publier.


Bonne journee,


Therese



Camus 28/04/2010 12:36



Tu as bien fait, Thérèse.


Ils vont dire, non, ce n'est pas nous, ce sont des phalanges.


Laissons...