Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 01:30

                                                                              J’aime

 Indications thérapeutiques du champagne

 
Tant l’expérience que les études scientifiques ont contribué à l’identification des multiples qualités du champagne. Ainsi, depuis la fin du XIXe siècle, il a sa place dans la pharmacopée où il n’est cependant pas considéré comme un médicament. Thérapeutique un peu déroutante à nos yeux, le vin de Champagne n’en possède pas moins des vertus biologiques et médicinales indéniables.

L’étude des composants du champagne permet de comprendre leur action dans l’organisme et de déterminer ses propriétés dans le traitement de telle ou telle pathologie.

En voici les principales caractéristiques :
-  Faible pH ;
-  Acidité élevée ;
-  Présence de gaz carbonique (provenant de la seconde fermentation et donc d’un processus naturel (pour plus de détails, se reporter à l’article sur la vinification) ;
-  Richesse en sels minéraux, vitamines et oligo-éléments : manganèse, cobalt, soufre, potassium, magnésium (10 mg par litre), calcium, lithium (traces), cuivre, fer ionique et zinc.

Et les propriétés générales :
-  Euphorisant [1] ;
-  Cholagogue [2] ;
-  Orexigène [3] ;
-  Diurétique [4] ;
-  Analeptique [5] ;
-  Cardio-respiratoire [6] ;
-  Bactéricide [7].

On rappellera que, pour chaque indication, une consommation abusive entraîne toujours l’effet inverse de celui escompté. Il est donc essentiel de faire un usage modéré du vin de Champagne.

1. Traitement des troubles liés à la digestion

a. Aérophagie

Celle-ci résulte d’un dysfonctionnement de la vidange de l’estomac. Le gaz carbonique contenu dans le champagne contribue à la stimulation de la contraction gastrique et améliore ainsi le travail du tube digestif.

b. Allergies alimentaires

Face aux agressions diverses auxquelles doit faire face le système immunitaire (notamment les intolérances alimentaires), le manganèse et le soufre agissent comme un anti-allergique. Il faut néanmoins noter que certaines personnes ne supportent pas le champagne lui-même ; il est alors fortement déconseillé de leur en donner... !

c. Ballonnement, flatulence et indigestion

Les sels minéraux, les sucres du raisin (glucose, fructose, sorbitol...) et le gaz carbonique contribuent à combattre l’indigestion. Le potassium et le magnésium font disparaître les flatulences.

d. Constipation

La médecine traditionnelle a toujours considéré le vin blanc, et plus particulièrement le vin champenois, comme laxatif ; elle a d’ailleurs utilisé celui-ci dès le XVIIIe siècle pour guérir certaines formes de constipation. Il faut cependant noter que le champagne n’est efficace qu’à petite dose, une consommation excessive entraînant une paralysie de l’intestin.

e. Crise de foie et intoxication (tabagisme, tranquillisants, somnifères...)

Les qualités épuratrices du champagne contribuent au soulagement des troubles provoqués par la crise de foie.

2. Vertus euphorisantes

a. État dépressif et angoisse

Apprécié de manière empirique à une époque où la science n’avait pas encore découvert les causes et remèdes de la dépression, le champagne contribuait à chasser angoisses et tristesse. Avec l’avènement de la psychanalyse, l’état dépressif devint une « maladie à part entière » nécessitant l’action des tranquillisants, ainsi que le recours à la psychothérapie. Il n’en demeure pas moins que le champagne possède une action euphorisante certaine, non seulement en raison de la présence d’alcool et de gaz carbonique, mais aussi grâce à l’effet psychologique provoqué par son effervescence et son éclat.

 

b. Réussite de la relation amoureuse - réveil du désir

À raison d’une ou deux flûtes par personne, le champagne facilite l’éclosion et l’expression d’un sentiment préexistant en plongeant les buveurs dans un état euphorisant, et ce pendant 2 à 3 heures ( !)

Le problème principal du champagne réside dans la présence d’alcool : À faible dose, celui-ci a un effet euphorisant ; une consommation trop importante risque à l’inverse, d’entraîner fatigue et dépression. Il convient donc de ne pas en abuser. La dose journalière recommandée est de deux flûtes, une à chaque repas.

3. Autres indications

a. Insomnie

Un demi-verre ou un verre de champagne, après le repas du soir, contribue à l’endormissement, et ce dans un délai d’une heure environ. Ceci grâce à l’action du magnésium, du fer, du calcium, et surtout du zinc (contenu jusqu’à 7 mg dans une petite flûte).

b. Migraine

L’action bénéfique apportée par le champagne tient dans la présence de lithium dont l’effet est renforcé par le magnésium (celui-ci ayant un effet sédatif sur le cerveau). Il faut cependant souligner qu’il existe presque autant de types de migraines que de migraineux et que le champagne ne peut prétendre à les soulager toutes... L’action est donc variable suivant le sujet et efficace seulement aux premiers stades de la migraine. Malgré tout, le champagne est le seul vin susceptible de soulager la migraine, tous les autres ayant plutôt tendance à l’aggraver, ou même à la déclencher (en raison notamment de la présence de méthanol, de tyramine ou d’histamine dont le champagne est quant à lui pratiquement dépourvu).

c. Obésité et cellulite

Le champagne brut peut être utilisé dans la lutte contre la cellulite grâce à ses propriétés diurétiques. Il contribue aussi à la stimulation de la circulation lymphatique.

d. Perte d’appétit

Dans un délai moyen de 10 minutes, l’absorption d’un verre de champagne entraîne un réveil de l’appétit, et ce notamment grâce à l’action du gaz carbonique. Pour cela, le vin ne doit pas être bu trop froid (la température idéale se situant entre 6 et 9 degrés).

e. Troubles gynécologiques

Considéré au cours de l’Histoire comme favorisant la procréation de garçons, le champagne fut longtemps prescrit dans ce but. Il fut également utilisé pour aider les femmes au cours de leur grossesse et de leur accouchement (pratique qui demeure aujourd’hui pour les délivrances difficiles ou pour éviter toute infection à l’accouchée). Il est aujourd’hui prouvé que sa teneur en fer permet d’éviter l’anémie et que son apport en calcium et en potassium apporte du soulagement lors de règles douloureuses.

f. Gérontologie

Par son action tonique, le champagne redonne force et appétit aux personnes affaiblies. Ses vertus digestives le font supporter très bien par les personnes à la digestion rendue encore plus délicate par l’âge.

L’usage du champagne est également préconisé pour :
* Prévenir le rétrécissement artériel dû à l’artériosclérose [8] et aider au traitement des affections cardio-vasculaires ;
* Traiter les fièvres infectieuses (par son action bactéricide) ;
* Agir sur l’appareil respiratoire et l’amélioration de la respiration (par exemple dans les cas de pneumonie et de pleurésie) ;
* Redonner des forces aux opérés et aux convalescents ;
* Contribuer au traitement de certaines maladies de peau.

En conclusion, le champagne est indéniablement un remède efficace contre de multiples affections, agréable et sans effets secondaires. Son seul inconvénient réside dans son coût et dans le fait qu’il ne soit pas remboursé par la Sécurité sociale !

 

Sources :

 

Notes :

 

[1] Qui provoque l’euphorie, le bien-être.

[2] Qui facilite l’évacuation de la bile.

[3] Qui stimule l’appétit.

[4] Qui augmente la sécrétion d’urine.

[5] Qui permet de rétablir les forces, stimule les fonctions de l’organisme.

[6] Qui se rapporte au cœur et à la fonction respiratoire.

[7] Qui détruit les bactéries.

[8] État pathologique caractérisé par un durcissement progressif des artères. Source : Le Petit Robert, Dictionnaire de la langue française, 1996.


Merci  Véronique Vebert

 

A votre santé

 

http://yvonne92110.y.v.pic.centerblog.net/e1c37174.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans recettes
commenter cet article

commentaires

mais seguidores instagram 27/01/2014 07:47


excelente post !

Camus 27/01/2014 08:01



Merci de m'avoir visté, bonne journée et bonne santé



Nina Padilha 26/01/2014 17:58


Champaaaaaaaaaaaaaaagne !
J'aime ces bulles festives !

Camus 26/01/2014 18:58



Une coupe de champagne et on se sent tout joyeux...



Marcel Fafouin 26/01/2014 13:40


vive le champagne !

Camus 26/01/2014 14:06



A ta santé Marcel !