Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 11:15
Paris le 6.02.2008.

Avec la participation exceptionnelle de Camus

Récit par Albert SIMEONI  GUET 22°.


‘...C’est indigne et la folie du jeu n’excuse pas tout... ! De toutes les façons, sa liberté lui est déjà acquise à ton insu... !’

Clément a peine à comprendre. Il nage dans le flou mais n’ose pas demander d’explication de cette énigme.

‘...Tu t’es comporté indignement et malgré cela, tu vois, je n’ai pas eu le courage de te renvoyer car je pense qu’en chaque homme et en chaque femme, il y a un brin de gentillesse, de pitié et de charité humaine... ! Ne t’attire pas le malheur, si tu t’obstines par ton comportement, sur ta tête, il y a un contrat, celui de D ieu... ! Et tu payeras au prix le plus fort ce manque de respect envers ceux qui t’ont donné leur fille pour la rendre malheureuse... ! Le repentir et le pardon sont des valeurs sures, des vertus mais pas tes délires qui t’ont poussé dans le fond le plus abjecte et le plus ignoble de la déchéance... !’

Clément est abasourdi par les paroles sages et justes de sa Fernande.
Aucun son ne sort de sa voix. Il se sent à présent coupable envers Hélène et envers toute sa famille. Sans se dédouaner de ce qu’il a fait, il demande pardon à Fernande alors qu’elle n’est en rien concernèe.
‘...Ce n’est pas à moi, de recevoir ton pardon, hélas Clément, c’est aux gens qui vivent dans le chagrin dans ton pays... ! Depuis 10 ans... !’

Madame Fernande Leroux alias Josiane Chiqrit juive algérienne de naissance, installée en France depuis 1908, s’éteint sous les yeux de son Clément, chez elle le 18 AVRIL 1980. Elle avait 72 ans.

 

Selon ses volontés et dispositions testamentaires, elle a demandé à être enterrée dans le cimetière de Pantin, dans le carré juif numéro 118, Avenue des Peupliers juste à coté de sa maman. Irène née Benmussa.


 

 


Elle a légué la brasserie et le grand appartement en étage du 88 Bd de Belleville à Monsieur Clément Ayoun natif tunisien, né à la Goulette le 15 Mars 1945.

A Suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Vivi il Diavolo 27/10/2009 16:14


Ô zut ol a finit par avoir la caisse le salop.Il ne reste plus qu'a prédire le meilleur de sa part.
Au moins un repentit tout petit qu'il soit.A moins un.


Camus 27/10/2009 22:22


Il a prit le magot de Margot, espérons que l'argent le rendra heureux.


Marcel (Fafouin) 24/10/2009 14:43


Bon Matin-Chabbat Honorable Ensoleillé tout Camus,

Grands mercis pour ce Guet 22 !

Bien qu' "Aucun son ne sort de sa voix", Clément se voit, soudainement, Léguer son Propre-Chemin de "Retour" ce, au Décès de sa Fernande (Une Personne de "Sagesse", de "Justice"), au Moyen d'Un
Lègue Inattendu !

Que va-t-Il faire Clément de ce qui Lui arrive ? - 24 octobre 2009 / 6 hechvan 5770 -


Camus 24/10/2009 17:56


Bonne journée Honorable Marcel,
Que le Soleil éclaire ce Chabbat mon ami.

Je suppose que Clément voit la droit chemion grâce à la leçon administré par la sage Fernande.
Va-t-il demander pardon à ses beaux parennts et à son ex-épouse ?

- 24 octobre 2009 / 6 hechvan 5770 -