Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 08:49
  

 

Le Rêve de Jacob

             Mais quel est donc ce rêve qui parle à tant et tant d´entre nous ? Que vient nous dire cette échelle tendue entre  ciel et  terre et que viennent suggérer ces anges qui montent et descendent  les échelons au dessus desquels se tient le Roi des rois ?

 

Jacob a obtenu les bénédictions tant convoitées et il fuit la maison familiale et la fureur  de son frère; il s´en retourne au pays d'où vient son grand-père, "Haran" lieu de la "colère" puisque c´est là que les hommes déposent leurs libertés aux pieds des idoles de la mort.

 

Ce retour est-il marche en arrière comme pour effacer le cheminement spirituel  de ses pères ou bien faut-il lire ici qu'aucun cheminement des pères n´est jamais acquis aux fils qui ne savent incarner du creuset de l'exil, les enseignements de vie inscrits dans les pas des Anciens ? 

 

Un homme de la stature de Jacob savait bien qu'il ne pourrait vivre au diapason de «  la musique des sphères » sans que lui-même ne se frotte aux vices de la terre; et en effet, sans dévier un instant du modèle de ses pères, il se frottera à la jalousie, à la duplicité et à la malfaisance de Laban, son oncle et futur beau père.

   

Laissant derrière lui père et mère,  il semble donc refaire le chemin à l'envers et il s´aventure dans l´inconnu qui, pour lui est le monde de l´Action, afin d´intégrer en son être profond la dimension humaine de son frère Esav,  dont le nom en hébreu est le Faire du monde de l´Action.

 

Quelles angoisses ont été les siennes ? A-t-il  mesuré alors qu'il n'était qu'à l´aube d´une vie de labeurs, de conflits  et d´épreuves sans aucune mesure avec les heures studieuses qui étaient les siennes ?

 

Jacob saura t-il voyager dans le monde de l´action comme il voyage dans le monde de l´esprit et saura-t-il mériter la bénédiction que concède le droit d´aînesse que son père a confirmé en toute conscience et lucidité ?


Soudainement, il «  rencontre Le Lieu »; laissez-moi vous faire une confidence ! J´aime le mot «  rencontre » comme j´aime les mots «  croisée des chemins » ; entendez-vous comme ils ouvrent le champ de vision de l´homme à l´altérité ? Il rencontre donc Le Lieu et Le Lieu vient à sa rencontre.  

 

Qui pourrait croire au hasard des rencontres ? Combien d'entre nous ont-ils bénéficié de ces hasards qui ont donné sens à leurs vies parce que justement,  ils ont su s´effacer pour recevoir en eux le visage d´un autre cherchant ?

 

Et il s'agit bien d´altérité et non pas seulement d´un espace géographique; Car le lieu qui en hébreu se dit «  Makom », est aussi et surtout l´un des noms de Dieu dans la Bible hébraïque et comment nous en étonner puisque ce mot vient de Kioum qui signifie Existence.

A t-il rencontré «  Le Lieu »  ou est-ce Lui, qui à cet instant captive son esprit et lui fait soudainement entrevoir que le soleil s'est couché ?

           Si à cet instant, Jacob voit la nuit, c’est parce qu´en cet endroit précis, il doit déposer les armes et laisser son âme voyager dans ce Lieu qui l’attend. Il prend alors plusieurs pierres pour poser sa tête et il s’endort enfin prêt à oublier pour quelques heures, les incertitudes d´un  avenir  qui l’oppresse.

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSCT6tOtLs5EMqpZq8__PnKVOQMkrwsrPJZcdO4DHhWXgVTbYd8lw

  C’est alors que Jacob rêve ! Non pas un rêve habituel comme rêvent tous les hommes assoupis par une vie qui les fatigue, souvent d´ailleurs  parce qu´ils ne savent pas lire le livre du monde et ne vivent que des appétits et des jouissances matérielles;  le rêve de Jacob est d´une nature très particulière qui vient imprimer sur sa conscience une impression de forte crainte révérencielle.

 

Il saisit immédiatement qu´il vient de recevoir un  message venu du monde de l'en haut et il s’exclamera :

«  Que ce lieu est redoutable ; Ceci est  Beth Elokim  (la maison de Dieu) et la porte des cieux » !

 

Mais ensuite Le livre énonce qu´il appela le nom du Lieu  Beth El et que cependant autrefois, le nom de la ville était Louz. Tous ces noms du Lieu sont bien étranges et mystérieux. 

 

Je souhaiterai avec vous visiter les noms qui Le désignent à la lumière de la Tradition juive et interroger pour ce faire quelques détails de ce récit.

 

L´hébreu est une langue qui délivre des messages et chaque nom, chaque mot, chaque " erreur linguistique ", chaque anomalie du texte, chaque silence, chaque graphie de la lettre et des signes qui l´entourent,  est une main tendue pour dévoiler les sens et pénétrer dans le jardin des secrets des mondes.

 

Plusieurs  mots sont utilisés pour designer le lieu du rêve de l’échelle : Makom (Lieu) dont nous savons qu´il est aussi un des noms divins, Beth Elokim (Maison d´Elokim/ Dieu), Beth El (Maison de El /Dieu) et enfin Louz.

 

Mais disons-le de suite ! La Tradition juive enseigne que ce lieu n´est autre que le Temple de Jérusalem et que la «  porte de la maison de Dieu » est Saint des Saints. Le Temple de Jérusalem étant le lieu de rencontre de l´homme et du Divin, il était ici bas à la fois le reflet du monde de l’en haut, réceptacle des énergies divines et également microcosme du monde.

 

C’est donc à cet endroit précis et sur de bien mystérieuses pierres qui sauront s’unir pour redevenir la pierre de fondation du monde,  que Jacob devra poser sa tête, siège des forces mentales et s´en remettre à une providence qu´il appelle de tous ses vœux. 

 

Si nous souhaitons visiter Le Lieu de la porte des cieux, il nous faut au préalable, interroger le rêve lui-même et tenter quelques  lectures midrashiques.

 

Jacob rêve d´une échelle sur laquelle des anges montent et  descendent. L'échelle n´est nullement posée sur la terre mais elle est en tension, dressée dans un entre deux, qui sera également un entre d´eux,  à la fois tendue vers le ciel et tendue vers la terre, comme pour inviter à attacher ensemble ces deux mondes qui semblent s’opposer et qui sont pourtant complémentaires pour reformer l´unité d´un monde harmonieux.

 

            Le mot Echelle « Soulam » est écrit ici avec un Vav défectif et il peut se lire en un ordre différent « Semel » soit Symbole ou Signe.

Cette échelle est le symbole par excellence d´une vie en mouvement qui jamais ne se pose ni ne se repose, mais au contraire foule les sentiers perdus pour retrouver le chemin de l´union de la terre et du ciel.

 

Car les anges montent et descendent et ce mouvement qui nous invite à gravir notre échelle intérieure nous enjoint aussi de faire descendre le ciel sur la terre.

           

Que celui qui s’élève ne s´enferme jamais dans une tour d´ivoire qui le coupe du monde de ses semblables mais qu'il redescende  "salir ses mains"  à bâtir un temple fait des pierres vivantes de tous les horizons.

 

Qu'il ne craigne ni la médisance qui tue, ni la jalousie qui rend si amère  les relations humaines, ni les incompréhensions qui isolent les hommes dans leurs glorieuses solitudes, ni la malveillance qui abîme les êtres et dénudent les faibles;  Certes, le lot des hommes qui s´efforcent de devenir des êtres de désir pour leurs frères en humanité,  ressemble à un jardin de solitude mais n´est ce pas en ce lieu que pousse l´arbre de l’espoir pour une humanité meilleure et y a t-il d’autre choix que de travailler à un monde meilleur ?

 

Les anges montent et descendent…

 

Lire la suite de cet article de :


 

Rachel Franco, Jérusalem

Israël, le 29/11/2010 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marcel (Fafouin) 02/12/2010 13:30



Bon Matin-Soleil Honorable tout Camus.


Grands mercis pour ces "Lumières" de achel sur ou concernant l'Échelle de Yaacov ; une Échelle de Couleurs.


De cette Échelle, et du Temps des Libérations, souhaitons-nous de Joyeuses Fêtes de 'Hanouka 5771 chalom tout Camus !   - 2 déc 2010 / 25 kislev 5771 -



Camus 03/12/2010 13:39



Rachel est sans pareil pour npous expliquer les secrets non dévoilés dans La Thora.


Joyeuses fêtes de Hannoula mon frère,


Chabbat Chalom 3 déc 2010 / 26 kislev 5771 -



Nina 02/12/2010 08:00



C'est marrant.
Tu parles de ce rêve et moi je publie Psaumes.
Mais les messages sont opposés. Lol !



Camus 02/12/2010 08:06



Bonjour Nina, les coincidences existent


et la thélépathie alors... J'irai voir,


je suis tellement en retard dans mes mails...


Il me faudrait de l'aide.