Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:57

  A la mémoire de Richard

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:0evMdbN3sNofMM:lSource Terre d'Israel : http://www.terredisrael.com/wordpress/?p=25594

 


 

Monsieur le Professeur Ephraim RIVELINE, Directeur des Études juives et hébraïques de l’Université Paris 8 a édité un numéro spécial de la Revue REEH (Revue Européenne des Études Hébraïques) à la mémoire de Richard AYOUN, consacrée aux travaux de colloque non publiés.
Vous trouverez ci-dessous, le sommaire de ce volume de 362 pages.
Si cet ouvrage vous intéresse vous pouvez l’acquérir en envoyant un chèque de 25 euros.


Vous devrez y ajouter les frais de port et d’emballage
Pour la France : 4,40 € ou en colissimo 7,90 €
Pour l’Europe : 9,30 €
Pour les autres pays : 9,50 €


Les chèques seront libellés à l’ordre d’Ephraim RIVELINE et devront être postés à Université Paris 8, Département des Études Juives et Hébraïques, 2 rue de la Liberté 93526 SAINT DENIS Cedex.


Nous vous remercions par avance de l’achat que vous effectuerez, permettant ainsi d’honorer le travail de l’historien du judaïsme qu’était Richard AYOUN.
 

 

Maryse SITBON
Compagne de Richard AYOUN

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQbEqK1hsrqScIGWHTXkAPNJVOsX0bMKiluKp52fVpGAUZODdg&t=1&usg=__-pSi9evPJqaSQTi-FxJcwUuP-wg=
 
Sommaire : 


Avant propos : A la mémoire de Richard AYOUN ………………………………………7


Les Juifs du Constantinois de l’Antiquité à la fin de l’époque moderne………………9

Les Juifs Livournais à Tunis au XVIIIe siècle et au delà………………………………26

Les Juifs d’Algérie au delà des pressions officielles et des lobbies de mémoire……66

De la prostitution juive en Algérie aux époques précoloniale et coloniale française 96

Adolphe Crémieux et l’émancipation des Juifs en Algérie……………………………142

Le rabbin Samuel Aboulker et des membres de sa famille…..………………………195

Juifs et musulmans en Algérie jusqu’aux manifestations antisémites de la fin du
XIXe siècle…………………………………………………………………………………199

Les violences antijuives des musulmans en Algérie de 1930 à 1940……………….253

Exclusion ou exil ? Les Juifs d’Afrique du Nord (XIX-Xxe siècles)…………………..327

Les Juifs d’Algérie de la régence turque à la Ve République……………………… 350


Ouvrir les tags: , ,

Voir aussi : Richard Ayoun dans Internet.

 

DELOUYA Arrik dit :

 

Richard, shalom haver

C’est toujours avec une immense émotion que je pense à mon ami Richard.

C’est à lui que nous devons notre parcours scientifique et nos réalisations au sein de notre association des Permanences du Judaïsme Marocain.

Le professeur Ephraîm Riveline est également à l’initiative de notre trajectoire et il ne me contredira pas à ce sujet.


Nous avons ensuite élaboré ensemble la trame de la 2° association-sœur Zohar, l’Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain – Zohar מרוקו זוהר – העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות qui en Israël rassemble déjà plus de 500 sympathisants.

 

C’est encore grâce à ses sages conseils que nous avons organisé et réalisé 4 colloques en Andalousie et au Maroc sur notre mémoire sépharade et juive marocaine, cette mémoire d’abord brisée, puis en éveil et enfin retrouvée.

 

Cette revue au numéro spécial consacrée à Richard Ayoun est également utile pour nous rappeler qu’il a été un grand homme aux valeurs juives profondément pures et souvent morales mais également un véritable chercheur chevronné, un battant et un grand écrivain. Sa plume et sa boulimie pour les textes seront bientôt exposés en permanence à la Casa de Sefarad à Cordoue.


Merci Richard d’avoir existé, toi l’ami fidèle et si généreux en temps précieux consacré à nos buts.

Comment ne pas nous souvenir de ton œuvre et de tes pensées toujours affectueuses à notre endroit.

 

Arrik

 

Lire aussi l'article d'Arrik DELOUYA dans Tunecity, vendredi 6 juin 2008 :

 

http://www.tunecity.net/fr_art_eloge_funebre_d_arrik_pour_richard_ayoun_zal=1517.html

 

http://www.tunecity.net/IMG/rubon38.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Dialogue
commenter cet article

commentaires