Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 09:27

"Faites pression pour la paix !" 

 

Le président américain Barack Obama s'est adressé à un jeune public jeudi après-midi à Jérusalem, avec un message que certains voient comme une source d'inspiration, d'autres le voyant comme une incitation.

Il a commencé en rassurant les israéliens sur le fait qu'ils ont le soutien total des Etats-Unis d'Amérique. "Ceux qui rejettent le droit d'Israël à exister," a-t-il dit, "peuvent aussi rejeter la terre sous leurs pieds ou le ciel au-dessus, parce qu'Israël ne va nulle part. Et aujourd'hui je vais vous dire, en particulier aux jeunes gens, tant qu'il y aura les Etats-Unis d'Amérique, atem lo levad (en hébreu) : Vous n'êtes pas seul."


Obama a ensuite parlé de la nécessité d'établir un état palestinien avec des frontières viables, afin qu'Israël puisse parvenir à la paix. Le public a applaudi bruyamment, et aucune voix contraire n'a été entendue.

Improvisant à des moments, et recevant des applaudissements chaleureux tout au long de son discours, Obama a finalement atteint le point où il a appelé les israéliens à faire pression contre leur propre gouvernement. "Les dirigeants politiques ne prennent pas de risques si leur peuple ne les pousse pas à le faire," a-t-il dit. "Vous devez créer le changement que vous voulez voir. Votre voix doit être plus forte que celle de ceux qui étouffent l'espoir."

 

"Souvenez-vous," a-t-il dit, "Israël est le pays le plus puissant de la région. Israël a le soutien inébranlable du pays le plus puissant du monde."

Obama : "C'est à vous," a-t-il dit, "avec le président d'un pays sur qui vous pouvez compter, étant votre plus grand ami, à gagner les batailles pour la paix qui remplacera la guerre. C'est votre défi."

La bande de Gaza a défié le président américain par un tir de fusées.  Quatre roquettes Qassam ont été tirées sur le sud d'Israël, depuis Gaza, jeudi matin, au second jour de la visite du président américain Barack Obama en Israël.

 

Après une longue période de calme qui suit l'opération Pilier de Défense, une alerte a été entendue dans la ville de Sdérot aux alentours de 7h15, suivie par d'autres sirènes d'alerte, l'une d'entre elles au sein du conseil régional de Shaar Haneguev.

L'une des roquettes a frappé l'arrière-cour d'une maison de Sdérot, tandis qu'une autre a atterri dans une zone ouverte. Selon les premières estimations, les roquettes ont été tirées depuis le nord de la bande de Gaza, dans la région de Beit Hanoun. Le président a ajouté que les tirs contre Israël ne facilitent pas la paix, condamnant le tir des roquettes par un groupe armé de la bande de Gaza. Le Majlis Choura-Al-Moujahidine, un gorupe salafiste, a revendiqué l'attaque.

 

La visite du président Obama en Israël et en Cisjordanie a antérieurement provoqué des manifestations du côté palestinien : des portraits d'Obama et des drapeaux des USA ont été brulés par une foule agitée.  Obama a diplomatiquement fermé un œil envers cet antagonisme.  En réponse à Mahmoud Abou Abbas, le président de l'autorité palestinienne Obama a déclaré :

- Nous n'exigerons pas le gel des constructions dans les colonies israéliennes. Un pourparler pour la paix doit commencer sans conditions préalables.  Les Palestiniens doivent reconnaître qu'Israël sera un Etat juif et les Israéliens qu'une Palestine indépendante  doit être viable.

Souhaitons que la visite du président Obama au Moyen Orient incite à des suites favorables.

 

http://www.dna.fr/fr/images/AED11723-4404-4D54-9833-466B23DAB93F/DNA_03/barack-obama-a-ete-accueilli-par-le-premier-ministre-benjamin-netanyahu-le-president-shimon-peres-et-l-ambassadeur-des-etats-unis-en-israel-dan-shapiro-afp.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Israël
commenter cet article

commentaires