Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 11:18

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE

 

Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 29 - le 22/02/11

 

Egypte

- La nouvelle junte a autorisé le passage par le Canal de Suez de 2 bateaux iraniens, la frégate Alvand et le cruiser Kharg chargé de missiles, à destination d'un port syrien ou libanais. Cette autorisation est nouvelle, car aucun bateau de guerre iranien n'a transité par le canal depuis l'arrivée des ayatollahs au pouvoir en 1979. Profitant d'une tempête de sable, le transit a eu lieu sans aucune fouille, comme cela est exigé par les sanctions de l'Onu contre l'Iran. Israël considère ce passage comme une provocation et la présence de ces bateaux en Méditerranée comme une source de tensions.

- En exil au Qatar, le prêcheur égyptien Frère Musulman et antisémite notoire qui se produit tous les samedis soirs sur Al Jazeera, dans des discours haineux, Youssef al Qaradawi a été autorisé par la nouvelle junte à rentrer et à présider, sur le plan religieux, le rassemblement du vendredi place de la Libération.

- Ces 2 autorisations sont les premiers signes d'un changement de cap de la politique de l'Egypte au Moyen Orient.

 

Iran

- Comme dit la députée italienne Fiamma Nierenstein, les ayatollahs adorent les révolutions, une seule fois et après, ailleurs que chez eux. En effet, les diverses tentatives locales de soulèvement ont échoué, du fait que le pays est quadrillé par les forces brutales et sanguinaires des Gardiens de la révolution et des milices populaires formées au combat de rue les "basijis". De très nombreuses exécutions sommaires ont lieu depuis quelques semaines.

- L'Iran des ayatollahs veut se débarrasser de 2 Satans: les Etats-Unis (représentant l'Occident), le grand Satan et Israël, le petit Satan. Mais depuis qu'Obama est au pouvoir les priorités ont changé. L'Iran cherche d'abord à éliminer le petit Satan, en l'encerclant.

 

La shia'h (10% de l'Islam)

- On trouve tout dans la "shia'h": la victime depuis des temps ancestraux, la révolution, la fin du monde, le mahdi-messie qui arrive, la domination de l'Islam sur toute la terre. L'islam shiite a tellement le vent en poupe que dans les territoires autonomes palestiniens, des sunnites se convertissent à la shia'h.

- La "shia'h" est sur l'offensive (Liban, Bahrein, Sinaï, Yémen..) alors que la "sunna" reste sur la défensive, partout au Moyen Orient. Les 3 pays arabes de la péninsule arabique où il y a des troubles ont une forte minorité shiite (Yémen, Koweit) ou une majorité shiite (Bahrain).

Les 2 pays où l'opposition n'arrive pas à s'exprimer parce que l'état est impitoyable et n'hésite pas à exécuter les opposants sont dirigés par une nomenclatura shiite (Iran et Syrie). Ajouter à ces 2 pays le Liban qui n'ose pas bouger, le Hezbollah shiite s'étant emparé du pouvoir et menaçant la région de ses milices et de ses missiles.

A Gaza et au Sinaï, ce même Hezbollah, aidé des Gardiens de la Révolution iraniens, forme les bédouins aux coups de main.

- Financée par l'Iran, la shia'h libanaise est fortement présente en politique et bien implantée dans le trafic de la drogue en Amérique latine. Les premières et nombreuses reconnaissances unilatérales d'un état palestinien sont sud-américaines.

 

Autorité Palestinienne

- Tout le monde sait que la Cisjordanie comme Gaza ne sont pas viables en tant qu'états, d'autant plus qu'il s'agit d'ethnies différentes dans chaque territoire et de tribus hostiles entre elles. De plus, sur le plan économique depuis 60 ans, ces entités vivent en comptant sur d'énormes subsides venant de l'étranger et en ont pris l'habitude.

- Les dirigeants de la Cisjordanie ont peur d'être renversés par les agents du Hamas et du Hezbollah infiltrés, alors ils ont demandé et obtenu la nationalité jordanienne.

Le roi Abdallah de Jordanie craint d'être dépassé par sa majorité palestinienne, alors depuis plusieurs mois déjà, il annule la nationalité jordanienne accordée à des dizaines de milliers de Palestiniens.

- Selon Saeb Arekat, Israël serait devenu un poids pour l'administration américaine et les intérêts américains au Moyen Orient, ce qui expliquerait son inclination vers l'Iran, nouvelle puissance régionale. Comme le Hamas avant lui, il est notoire que le Fatah' commence à jouer la carte de l'Iran, en espérant acquérir par ce biais et celui de l'Onu, toute la Palestine du Jourdain à la mer.

 

Etats-Unis

- Il apparaît de plus en plus clairement que c'est en apparence seulement que Barack Hussein Obama et l'administration américaine suivent la même politique étrangère.

En 2 ans, le premier a réussi l'exploit d'affaiblir son pays et de réduire son influence partout dans le monde, notamment au Moyen Orient, or ce n'est pas l'objectif du Département d'Etat. Celui-ci suit sa politique habituelle de "diviser pour régner" au Moyen Orient, créant des troubles si nécessaire.

- B H Obama et son administration ont appuyé les soulèvements dans les pays dirigés par des sunnites, mais pas ceux qui avaient commencé dans les pays dirigés par des shiites (Syrie, Iran). Il condamne la violence contre ceux qui protestent en Libye, au Yémen, à Bahrein, mais on ne l'a pas entendu condamner les arrestations et exécutions de masse des opposants en Iran.

- Malgré cela, les Etats-Unis restent honnis des populations arabes, mais le but caché d'Obama était d'affaiblir son pays et non de le faire aimer, or ce n'était certainement pas le but du Département d'Etat.

- Par ailleurs on constate l'avancée hégémonique de l'Iran au Moyen Orient avec la complicité d'Obama qui souhaite s'appuyer sur ce nouveau venu sur l'échiquier de la région. Quant à lui, le Département d'Etat souhaite la disparition des ayatollahs extrémistes, mais pas l'effondrement de l'Iran, ce qui mettrait Israël comme seule puissance effective dans la région.

 

Onu

Mahmoud Abbas ose revendiquer pour la 1ère fois, le quartier arménien de Jérusalem et ses sbires ont réussi à porter au Conseil de Sécurité une motion contre les implantations en Judée Samarie, cherchant à les rendre illégales. Contrainte et forcée aussi bien par les élus républicains que démocrates, l'administration Obama a été amenée à opposer son veto, les 14 autres pays -- dont la France et la Grande Bretagne -- ayant voté "pour".

Obama soigne son image vis-à-vis du public américain en vue des élections de 2012.

 

Israël

- Israël aurait autorisé l'entrée au Sinaï de 3000 soldats égyptiens qui s'ajoutent aux 800 déjà admis pour y patrouiller, or en contrepartie la fourniture de gaz n'a pas repris, sans qu'on sache si elle reprendra un jour.

- Un sondage effectué entre les 2 et 5 février par l'Institut Gallup révèle que 68% des Américains ont une opinion favorable d'Israël (contre  67% en 2010). 19% ont une bonne opinion de l'Autorité Palestinienne et 11% seulement de l'Iran.

- Dans Tsahal 22% des élèves-officiers sont religieux, dépassant leur %dans la société civile.

- A l'occasion de la cérémonie de remise de diplômes à des officiers de l'armée de terre, le nouveau chef d'état-major Benny Gantz a dit: "Les opérations terroristes et les dangers de confrontation armée imposent à Israël d'entretenir une force armée très puissante"

- Dans une vidéo filmée à l'occasion de son départ à la retraite, l'ex-chef d'état-major et général de réserve Gabi Ashkenazi a reconnu avoir supervisé la création du virus Stuxnet, visant les installations nucléaires iraniennes.

- Selon le bureau de statistiques, l'économie israélienne (PNB) a progressé de 7,8 % au quatrième trimestre 2010, une nette accélération qui a porté la croissance pour l'année 2010 à 5,4 %, valeur étonnante en économie développée.

- Indépendant en juillet 2011, le Soudan méridional (Juba), chrétien et animiste, établira des relations diplomatiques avec Israël, selon le ministre des Affaires Etrangères-adjoint druze Ayoub Kara.

- Speaker en iranien de la radio israélienne depuis plus de 50 ans (90 min/j) et correspondant téléphonique via Londres de milliers d'Iraniens, Menashe Amir estime que la fin des Ayatollahs est proche, mais que cela ne sera pas facile. "Il faudra s'en débarrasser rapidement, car c'est une plaie pour l'humanité" dit-il. Il préconise des sanctions encore plus fortes, des menaces militaires effectives, la mobilisation et l'aide des minorités opprimées, baloutchis, turkmènes et kurdes qui n'hésiteront pas à prendre les armes, l'assistance des ouvriers pour qu'ils fassent grève dans les domaines sensibles (pétrole, électricité, gaz, eau…), l'information objective des médias occidentaux sur ce qui se passe à l'intérieur du pays malgré que les journalistes objectifs soient, eux, muselés ou interdits. "Les ouvriers et la classe moyenne descendront dans la rue quand ils commenceront à avoir faim et certains sont prêts à sacrifier leur vie pour l'avenir de leurs enfants et petits enfants", dit-il

 

 

Voir aussi  LE MOYEN ORIENT FIN 2008 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus
commenter cet article

commentaires

Marcel (Fafouin) 21/02/2011 13:14



Bon Matin Neige Soleil Honorable tout Camus.


Grands mercis pour ce Pot Pourri Politique, un Pot Pourri fidèle à l'Actualité.


De ce Pot Pourri, une Idée comme ÇA :


Bien qu'Amalek continue de se dévoiler, Israël, quant à Lui, attend et demeure Debout devant et derrière
l'Adversité, l'Hostilité, l'Agressivité !


Bien qu'Israël l'Habite, Eretz Israël appartient à "Celui qui voit et qui se tient au Milieu du Buisson" : Qui
s'attaque à Israël Attaque Chéma Israël, Berèchite Bara Elohim !


Chalom-Salem-Shalom : Oui, Ouii, Ouiii ... tout Camus !  21 fév 2011 - 17 adar1 5771 -


 



Camus 21/02/2011 13:58



Je te remetcie ô Honorable tout Marcel,


Quelle réponse : Shémma Israël Hachem Elokénou, Hachem Ehad !


J'ai tout à l'heure reçu un commentaire ironique, Baroukh Hachem tu es venu


donner la replique.


David Mémekh Israël Haï vé Kayam !


Chalom tout Marcel


21 fév 2011 - 17 adar1 5771 -


 



dandur 21/02/2011 12:57



pour les navires iraniens,une ou deux torpilles



Camus 21/02/2011 12:58



Deux suffiront ?



Nina 21/02/2011 12:21



Houlala ! C'est où le Brésil ?



Camus 21/02/2011 12:54



La prochaine fois nous parlerons du Brésil.