Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 09:37
 

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE

 

Albert Soued et www.nuitdorient.com – N°19  - le 27 août 2010

 

Israël

- Bédouin de Galilée, Ismaël Khalidi est le conseiller pour les Affaires arabes du ministre des Affaires Etrangères Avigdor Lieberman. Bien que le langage de son chef ne soit pas "très diplomatique", Khalidi considère que Lieberman est le diplomate le plus respecté du monde arabe, car son langage est franc et direct.

- Elinor Jozef est la première combattante arabe de Tsahal. Elle s'est engagée dans l'unité d'élite Karakal. Née à Haifa, elle n'a fréquenté pourtant que des écoles arabes. Infirmière, puis médecin de l'armée, elle a d'abord fait partie de la police militaire de Qalqilya. Aujourd'hui elle porte le béret vert qui fait la fierté de ses parents.

- Selon Matan Vilnai, ministre de la Défense adjoint, le Hezbollah est fortement retranché dans 160 villages au Sud-Liban comme le montre l'exemple du village de Khiam, pour lequel Tsahal a publié des images satellite montrant les structures de commandement, les caches d'armes, les lanceurs de missiles et même la localisation des engins explosifs "improvisés". Israël aurait 4 moyens de dissuasion qui font que l'Iran pourra difficilement actionner son pion, le Hezbollah, devenu relativement prudent: neutralisation instantanée des missiles longue portée, renseignement au sein du terrain ennemi et capacité d'occupation de ce terrain, protection contre les missiles de courte portée, capacité de paralysie du Liban, tenu aujourd'hui comme totalement responsable de toute attaque.

 

Liban

- En coopération avec la Turquie, des armes offensives sont expédiées au Hezbollah, via la Syrie. Le Hezbollah a investi 160 villages au Liban Méridional, à la barbe de soldats de l'Unifil et en violation de la résolution 1701 du Conseil de Sécurité. Par ailleurs, les Etats-Unis envisagent une aide militaire de 100 millions $ à l'Armée libanaise, qui est pratiquement inféodée au Hezbollah qui lui-même est entraîné dans les camps des Gardiens de la Révolution d'Iran. Depuis 2006, l 'Armée Libanaise a reçu des Etats-Unis plus d'½ milliard $ en armement pour se défendre contre les milices et les désarmer…. Or le Hezbollah est un groupe terroriste armé qui s'est érigé en parti politique, et a intégré le gouvernement libanais.

 

Iran

- Lors de la cérémonie d'inauguration de la centrale nucléaire de Bushehr, le président Ahmedinejad a mis en garde l'Occident contre toute attaque, en menaçant ses intérêts "dans le monde entier". "Notre réponse sera dure et douloureuse", dit-il. En cas d'attaque des installations nucléaires iraniennes, les points faibles Occidentaux sont le détroit d'Ormuz par où passe la majorité du pétrole consommé et les cellules dormantes du Hezbollah, notamment celles installées en Europe et en Amérique latine qui peuvent êtres rapidement activées. Le Hezbollah recrute auprès des Libanais shiites de la diaspora.

- Le 21 août un premier chargement de combustible a été immergé dans la centrale de Bushehr, et en dix jours 168 barres représentant 80 t d'uranium enrichi à 3,5% seront introduites. L'Iran a parallèlement un programme pilote d'enrichissement de l'uranium à 20%, à partir duquel il serait aisé de passer aux 90% nécessaires à la fabrication d'une bombe. Cette inauguration n'a provoqué aucune remarque particulière du Département d'Etat, en dehors d'une déclaration disant que le programme iranien était "pacifique".

Pourtant le directeur de la CIA, Leon Panetta, a affirmé que les sanctions contre l’Iran ne dissuaderont probablement pas le régime d’aller de l’avant dans la fabrication d'armes nucléaires.

Etats-Unis

- La Maison Blanche a élevé le statut diplomatique de la représentation palestinienne à Washington en lui permettant de hisser le drapeau de l'OLP, ce qui signifie une reconnaissance par les Américains d'une entité palestinienne, qui, elle, ne reconnaît pas l'état d'Israël, allié des Etats-Unis.

- Le Département d'Etat refuse de cataloguer les Talibans comme organisation terroriste au même titre qu'Al Qaeda. Pourtant ils ont tué plus de militaires et de civils américains qu'aucune autre organisation. Or toute organisation étrangère active en matière de terrorisme et menaçant la sécurité des citoyens américains doit être cataloguée, comme l'est le MEK, ou "Moujahidine al Khalq", organisation communiste iranienne qui pourtant combat les ayatollahs et n'a pas touché un seul Américain depuis 1970.

- Le Général Ray Odierno, commandant en chef en Irak sur le départ, a déclaré à des journalistes que l’Iran met en action trois milices shiites en Irak, dont les forces s’apprêtent à attaquer les troupes américaines quand elles se retireront du pays. Le but de l’Iran est de présenter une image de défaite des USA lors de leur retrait.

 

De même pour l’Afghanistan, l’Iran forme des combattants Taliban dans des camps en Iran. Ainsi le Commandant adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution (CGIR) a menacé le commandant en chef, le Général David Petraeus, de le déborder par le terrorisme en Afghanistan. Le Brigadier Général Massoud Jazayeri a déclaré aux medias indiens: "La présence de Petraeus en Afghanistan augmentera le terrorisme et scellera l’expansion des échecs américains. Le gouvernement américain n’a aucune chance de succès alors que les flammes allumées qui engloutiront l’Amérique en Afghanistan sont déjà visibles".

- Après avoir interdit dans son administration l'expression "terrorisme islamique", après avoir autorisé la construction d'une mosquée et d'un Centre Communautaire appelé "Cordoba House" sur les lieux du 11/9, le président Obama a invité au dîner du Ramadan Mme Dr. Ingrid Mattson, présidente de "Islamic Society of North America (ou ISNA). Isna a octroyé des dons de 12 millions $ au Hamas et Dr Mattson a comparé le "wahabisme", Islam pur et dur, à la Réforme protestante.

 

- Des membres du Congrès américain ont déposé une motion pour interdire tout financement de l'UNRWA, l'agence de l'Onu d'aide aux réfugiés palestiniens qui sévit depuis 60 ans et emploie plus de 25 000 palestiniens, à moins que celle-ci ne certifie    . qu'aucun de ses employés n'est membre d'une organisation terroriste, ne propage une rhétorique anti-américaine, antisémite ou anti-israélienne ou n'utilise les ressources de l'agence pour faire de la propagande eu égard au conflit israélo-palestinien :

- qu'aucune facilité de l'agence n'est utilisée par une organisation terroriste

- qu'aucune de ses écoles n'utilise du matériel pédagogique pour faire une propagande

anti-américaine, antisémite ou anti-israélienne;

- qu'elle soit ouverte à des contrôles extérieurs

- qu'elle ne soit liée en aucune manière à des institutions financières qui blanchissent de l'argent pour des organisations terroristes ou qui les financent.

- Selon un sondage de Pew Research Center, 18% des Américains pensent que le président Obama est Musulman (11% seulement 18 mois auparavant), mais 34% pensent qu'il est Chrétien (au lieu de 48%, 18 mois auparavant), le reste n'étant pas sûr de sa religion.

- Selon un sondage réalisé par le même centre,

- 41% des Américains croient à la parousie (seconde résurrection) du Christ d'ici à 2050, alors que 46% n'y croient pas. Parmi les croyants, on trouve 58% des Chrétiens évangéliques blancs et 32% des catholiques.

- 53% s'attendent à une attaque nucléaire contre les Etats-Unis

- 68% des moins de 30 ans pensent qu'il y aura une guerre mondiale avant 2050 et 72% qu'il y aura une crise de l'énergie.

- Selon un sondage de Newsweek, 53% des Américains contre 37% désapprouvent la manière dont le président Obama gère le conflit en Afghanistan.

 

Autorité Palestinienne

- La plus grande crainte des Palestiniens en cas de désengagement d'Israël de la Judée-Samarie, c'est que ce 2ème désengagement absout Israël comme "puissance occupante" et risque de figer la situation actuelle, avec 2 entités ennemies et séparées, l'une à Gaza sous la férule du Hamas et l'autre en Cisjordanie gouvernée par l'Olp, situation précaire et intenable…


- D'après une étude du Centre Palestinien de Recherche Politique, 43,8% des Palestiniens sont d'accord avec l'approche du Hamas de lutte armée contre des civils israéliens à l'intérieur d'Israël, contre 53,9% d'entre eux.

- Selon un sondage mené par le Media et Communications Center de Jérusalem, 43,7% des Palestiniens soutiennent des négociations pacifiques, alors que 29,8% soutiennent la lutte armée et 21,9% la résistance passive.

 

Turquie

Selon un rapport d'autopsie sur 8 cadavres par l'hôpital de l'Université de Hambourg, des armes chimiques ont été utilisées par les Turcs contre le PKK, le parti des travailleurs kurdes. La Turquie a une minorité de 12 millions de Kurdes qui revendiquent des droits à la différence et leur autonomie.

Chine

La télévision chinoise a réalisé un documentaire en douze épisodes, Israël, le pays du lait et du miel, qui sera prochainement diffusé sur CCTV-2, puis sur les autres canaux satellitaires chinois. Ce documentaire a été tourné en haute définition, avec un gros budget et l’aide de l’Etat d’Israël. Il présente la culture juive comme un des phares de la pensée humaine à l’égal de la culture chinoise. Une projection privée a été organisée à Pékin en présence des dirigeants de CCTV et de l’ambassade d’Israël. 

 

Canada

Le congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI), réuni à Vancouver "soutient la collaboration entre Israéliens et Palestiniens et rejette toute perspective de boycott d'Israël". Le mouvement syndical international vient d'infliger un camouflet cinglant aux défenseurs de la campagne de boycott d'Israël (BDS). Le congrès a rendu un vibrant hommage au syndicat israélien Histadrout, affilié à la CSI, ainsi qu'à son président Ofer Eini. Le boycott d'Israël (illégal) est un échec cuisant partout dans le monde, en dehors de localités marginales en Europe.

 

 

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires