Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 09:51

Pour la jeunesse tunisienne

 OPINIONS

hedi-1-.jpg

Par Hédi Bouraoui 

 

 

2011-09-29

plumeoiseau-copie-1.gif

Les conseils des « Sages » ne doivent pas nous faire oublier d’inclure l’apport de la jeunesse. Celle-ci devrait, encore une fois, être incluse dans toutes les instances légales, sociales, politiques… Cette participation jeunes hommes / femmes est absolument nécessaire. Ne représentent-ils pas l’avenir ? Et ne sommes-nous tous pas penchés sur le genre de vie libre, digne, juste, démocratique que nous voudrions leur forger ? Rien ne peut et ne doit être élaboré, socialement et nationalement parlant, sans ces forces vives des jeunes. Nous devons leur rendre les honneurs pour avoir pris le sort du pays entre les mains, aidés bien sûr par les aînés de toutes les couches sociales. Pas d’opposition de générations ! Mais préséance des jeunes ! Ceux-ci et celles-ci nous ont fait relever la tête, et débarrassé des chemins tortueux de la dictature et de la corruption, tout en nous ouvrant de nouvelles voix à la hauteur de nos espoirs. [Cliquer ici pour lire tout le texte]


Hédi Bouraoui 

 

Source : http://www.leaders.com.tn/article/pour-la-jeunesse-tunisienne?id=6466

 

http://www.leaders.com.tn/images/leaders_new.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Camus 07/10/2011 10:17



Inclure la Jeunesse dans les instances sociales et politiques est absolument nécessaire comme le dit Hédi Bouraoui.


La révolution du Jasmin a été déclenchée par les jeunes pour transmettre leur mécontentement d’un état de choses insupportable, la corruption d’un côté et le chômage de
l’autre.


Encore faudrait-il parrainer ces jeunes, les affaires d’état étant compliquées et il n’existe pas de solution magique, comme « sésame ouvre-toi ».
Il faudrait ensemble aspirer au calme, affermir l’organisation, la police. La violence n’étant pas un but en soi. Les manifestations ont aidé à élever l’étendard de l’injustice, la deuxième phase
serait de réintégrer la sérénité.


Les jeunes de pair avec leurs aînés doivent aspirer à redorer la branche du tourisme, à repérer des fonds et des investissements et pour développer l’industrie,
l’agriculture et le commerce international dans le but de lutter contre le chômage. Pour cela Les conseils des « Sages » doivent penser à la participation des jeunes afin d’assurer un avenir
meilleur, c’est la nécessité de la rénovation et le retour au bien-être.



Vivi 11/10/2011 17:43



Tu as raison frangin.