Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:34

 

 

Bonsoir   

 

Mon dernier  livre sur Beit Lid - The Stairway to Heaven - le pigua double - la période post Oslo - la terreur,  vient de paraître.  J'aimerai vous demander de bien vouloir publier son apparition... je vous joins les détails le concernant. 

 

Thérèse Zrihen-Dvir

Beer Yaacov, Israël

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

 

Contactez Gefen ou l'auteur

http://www.therese-dvir.com/

    

    Therese.jpg

 

Thérèse Zrihen-Dvir
 

 

Description

En Janvier 1995, des terroristes islamiques assassinèrent de sang froid 22 soldats Israéliens qui attendaient patiemment au carrefour de Beit Lid le bus qui devait les conduire à leur base.

Ce livre relate les véritables événements et la chronologie de l'époque tragique d'Oslo, du retour d'Arafat, et inclut certains entretiens avec un nombre limité de familles des victimes - tissé en roman lyrique qui dépeint les effets du terrorisme sur une nation, ses citoyens et donne un aperçu effectif de l'esprit humain qui lutte pour aller de l'avant même face à la tragédie.

  

Publié par Gefen Publishing House - Jerusalem New York

Telephone 02-5380247

info@gefenpublishing.com

     

   

SYNOPSIS

 The Stairway to Heaven (Les marches vers le Paradis) par Thérèse Zrihen-Dvir

 

Jerusalem: Edition Gefen Publishing House Gefen Books 6 Hatzvi Street, Jerusalem 94386, Israel 600 Broadway, Lynbrook, NY 11563, USA 972-2-538-0247 • orders@gefenpublishing.com   1-800-477-5257 • 2010, 157 p, couv. Ill, ISBN 978 965 229 474 6 - 1 3 5 7 9 8 6 4 2 (br.)   Typesetting: KPS - Cover Design: S. Kim Glassman, Jerusalem

 

http://fr.mg40.mail.yahoo.com/ya/download?mid=1%5f11797217%5fAMEKDNkAADcjTR%2b0AAtXdnOxzME&pid=4&fid=Inbox&inline=1 Immédiatement après les accords d'Oslo signés par Arafat (le leader de l'OLP), le Premier Ministre israélien Yitzhak Rabin et le ministre des Affaires étrangères, Simon Perez, Israël fut happé par un tourbillon démoniaque de terreur, suivi d'une invasion de kamikazes et d'une armée de terroristes qui visaient à l'annihilation complète de l'état Hébreu. Il n'existait plus de place ou lieu en dedans ou en dehors du pays qui n'en fut pas touché. Les terroristes avaient envahi les zones les plus impénétrables et leur moisson de vies humaines était inexprimable.

 

Aucune différence entre sexe, âge, civils et militaires, n'existait… Ils étaient juifs et israéliens, et donc leur destin est de mourir, d'après les concepts palestiniens.

 

Lorsque les accords d'Oslo avaient été signés, un souffle d'extase soudaine enveloppa les deux peuples et, ensemble pour une première fois, israéliens et palestiniens paradaient dans les rues tenant dans leurs mains un rameau d'olivier et une colombe blanche. Il semblait alors que leur rêve commun était sur le point de se matérialiser. Leur exaltation était si intense qu'elle balaya pour un moment toutes les précautions préliminaires et nécessaires, et une implémentation frénétique et rapide des clauses fut immédiatement initiée par la restitution inconditionnée des villes et des territoires occupés par Israël.

 

Mais cette ivresse ne dura que quelques jours et s'effondra brutalement lorsqu'une procession d'abominables terroristes se dirigea à pas ferme vers le cœur d'Israël. Ils vinrent par centaines, de jour comme de nuit, et activèrent leurs bombes attachées à leurs corps, tout de suite après s'être positionnés auprès des attroupements, au milieu de vagues de passants, dans les centres commerciaux, les bars, n'importe où et à tout moment. Les gens mourraient à un échelon qu'aucun pays ne pouvait admettre. Les survivants qui s'en étaient miraculeusement sortis, restèrent mentalement estropiés ou physiquement handicapés à vie. Des bébés dans leurs berceaux s'étaient transformés en véritables torches vivantes ou en viande hachée.

 

L'horreur cauchemardesque se perpétua et il semblait que rien ne pouvait l'arrêter. Les voyageurs dans leurs véhicules étaient ciblés et descendus - rendant toute tentative de sortie hors de l'espace sécuritaire, périlleuse.

 

Le carrefour de Beit Lid se situe dans la zone rurale du nord du pays, perdu dans une végétation luxuriante, à mi-chemin entre Netanya et Hadera. Un gentil petit kiosk géré par une famille israélienne, accueillait les soldats en transit qui s'y attroupaient aux premières heures du matin. On y voyait souvent les voitures des parents qui déchargeaient leur cargaison de soldats au carrefour.

 

Mais cette intersection se trouvait aussi très près des villes palestiniennes, connues pour leurs fourmilières de terroristes.

Le 22 Janvier 1995, en un dimanche matin limpide et paisible, lorsque les soldats venaient à peine de s'agglutiner autour du petit kiosk, un terroriste palestinien, déguisé en soldat israélien et portant sous sa chemise une ceinture d'explosifs d'une dizaine de kilos, s'approcha froidement très près du plus grand groupe de soldats, et appuya sur le détonateur. Le premier terroriste se fit exploser parmi la troupe qui se trouvait devant le kiosk. Puis, vint le second terroriste, affublé aussi de l'uniforme militaire israélien, attendant calmement l'arrivée des secoureurs pour activer sa charge d'explosifs soudée à son corps. Le carnage était indescriptible. Tant de vies furent inutilement effacées tandis que jonchaient encore dans leurs mares de sang, les corps de dizaines de soldats blessées.

 

Les terroristes n'avaient aucune peur de mourir. Leur objectif principal était d'achever leur mission qui était de tuer le plus grand nombre de juifs.

 

Ils étaient convaincus qu'à travers leur acte satanique et horrible, ils recevraient en récompense le paradis et 70 vierges qui les y attendent !

    

Les Soldats de la Lumière par Thérèse Zrihen-Dvir

Un extrait du livre : The Stairway to Heaven (Les marches vers le Paradis)

  

 

Du début de leur existence sur leur Terre Promise, les juifs avaient été contraints à mener d'innombrables guerres, les plus illustres se sont produites bien avant la naissance des nations que nous connaissons si bien de nos jours.

 

En l'an 49 avant Jésus Christ, quand Jules César, essoufflé et infatué par ses victoires éclatantes contre les tribus primitives de la Gaulle, fit halte au Rubicon pour mieux étudier le flot incessant de l'eau en direction vers la mer; le Temple de Jérusalem était déjà âgé de 900 ans.

 

Dans une décision foudroyante qui changera le cours de l'histoire, il jeta les dés, traversa la rivière avec son armée, et vint défier Rome.

La petite nation Juive avait pendant un millénaire combattu avec acharnement et ténacité pour défendre sa terre et son temple contre une liste interminable d'envahisseurs.

 

Dans une guerre irrationnelle et disproportionnée, les juifs se révoltèrent et confrontèrent les grands successeurs de César. Les batailles furent perdues, le temple détruit, Jérusalem, Gamla et Massada tombèrent et les juifs furent dispersés aux quatre coins du monde.

 

Mais ils n'oublieront jamais leur D-ieu, ni leur Temple et ni la senteur de leur terre, de cette terre qui leur fut promise du début des temps.

 

Après 2000 ans, dans l'une des plus grandes épopées dans l'histoire de l'homme, les juifs retourneront à leurs terres, aux ruines de leur Temple, et reconstruiront leur pays, qu'ils consacreront à la justice et à la dignité.

 

Et encore une fois, leurs soldats, contre vents et marées, auront à défendre leur terre et les ruines de leur Temple contre une liste interminable d'ennemis. Continuellement, leur sang coulera sur leur terre. Les jeunes hommes et jeunes femmes seront encore une fois appelés à offrir leurs vies sur l'autel de la lumière et de la justice.

 

Les soldats morts d'Israël sont à présent auprès de leurs ancêtres, leur sang s'est fusionné à leur terre, et ils sont un avec leur D-ieu.

 

Thérèse Zrihen-Dvir

  

Le prix du livre en dollars est 14.95 $  en shekels 60.00 Nis en Euros 11 €. Frais de port en sus.

Commande à passer directement chez l’éditeur Gefen: info@gefenpublishing.com  www.gefenpublishing.com 

The Official Website of Gefen Publishing House Distributing Gefen, Magnes, Bialik, Modan and More Téléphone: + 972 2 538 02 47

www.israelbooks.com Wide Selection of Titles Including Books Available Only in Israel   

      

Chez l'auteur Thérèse Zrihen-Dvir E-mail: phoenix1@012.net.il

WebSite: http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/  ;  http://www.therese-dvir.com

 

papillon.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Marcel (Fafouin) 04/01/2011 14:44



Bon Matin Neige-Soleil Honorable tout Camus,


Grands mercis pour cette "Ivresse Littéraire" qui, en Marche de Paradis, fait du Paradis une Marche à atteindre-de ... chalom !


Grands mercis à cette Jolie Plume thérésienne honorable !


De la Torah, du Talmoud ou du Zohar, Marchons, ensemble et saulidaire, vers ... Chalom !  - 4 jan 2011 / 28 tevet 5771 -



Camus 04/01/2011 15:06



Bonjour Honorable tout Marcel,


Nos félicitatins sincères vont à Thérèse aui est né au Maroc et a habité Le Canada pendant quelques années. Une des belles plumes du mouvement Zohar de la communauté marocaine dont
elle est la secrétaire générale.


Chalom et solidarités, !  - 4 jan 2011 / 28 tevet 5771 -


Camus



therese 04/01/2011 00:58



Bonjour Camus,


Merci infinimment pour ta publication de mon livre. J'espere te voir bientot a notre reunion du Zohar le Jeudi prochain.


Que de bonnes choses.



Camus 04/01/2011 09:22



Thérèse,


Chez les Sfaxiens comme chez les Marocains, les copains  d'abord.


Donne moi des détails concernant jeudi, j'espère me libérer, nious sommes en plein remonte à la maison.


Bye...