Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 06:43

Les actualités

30 Juin 2011 - Juif.org : -------copie-1.jpg
Le sénat américain a approuvé un projet de loi mercredi qui appelle à la suspension de l’aide américaine à l’autorité palestinienne si elle insiste sur la réalisation de son plan visant à obtenir la reconnaissance de son état à l’ONU en septembre.
 
Le projet de loi a été approuvé par les 89 sénateurs présents. Ses initiateurs sont le sénateur démocrate du Maryland, Ben Cardin, et le sénateur républicain du Maine, Susan Collins.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b6/Senate_Seal.svg/150px-Senate_Seal.svg.png
Il stipule que le sénat s’oppose à « toute tentative d’établir ou de demander la reconnaissance d’un état palestinien en dehors d’un accord négocié entre les dirigeants d’Israël et les palestiniens ».
 
Cardin a expliqué que le sénat a transmis un message clair à la communauté internationale avec ce projet de loi, qui stipule que la reconnaissance par l’ONU d’un état palestinien, à ce stade, ne favorise par la paix. Un accord est seulement réalisable grâce à des négociations, dit-il.
 
Le projet de loi « exhorte aussi le président à envisager de suspendre l’aide à l’autorité palestinienne en attendant un examen de l’accord d’unité entre le Fatah et le Hamas. »
 
Les deux factions ont signé un accord mettant fin à une rivalité de longue date entre les deux parties, mais l’accord se heurte à des difficultés dues à une opposition sur les dirigeants d’un futur gouvernement d’union.
 
Le projet de loi de sénat établit également que « la loi américaine interdit l’assistance à une autorité palestinienne qui partage le pouvoir avec le Hamas, à moins que cette autorité et tous ses ministres acceptent publiquement le droit d’Israël à exister, et s’engage à respecter tous accords antérieurs signés avec les gouvernements des Etats-Unis et d’Israël. »

http://www.numerama.com/media/attach/senat.jpg
Un projet similaire est prévu d’être présenté devant la Chambre des représentants, où 293 membres ont déjà signé leur approbation.
 
Les responsables israéliens ont exprimé mercredi leur satisfaction quant à la décision du sénat, la considérant comme un support pour la vision présentée par le premier ministre Benyamin Netanyahou lors de son discours devant le Congrès américain.
 
Lors des derniers mois, Israël a fait pression sur les législateurs américains pour presser la Maison Blanche et menacer les palestiniens de sanctions économiques si ils décident de se tourner vers l’ONU et déclarer un état.
 
Israël estime que restreindre l’aide américaine à l’AP peut affecter de manière significative la décision des dirigeants palestiniens de se tourner vers l’ONU.
 
« Sans l’argent américain, il n’y a pas de Palestine, » a déclaré une source israélienne de haut rang. « Les palestiniens le savent, et sont donc en désaccord sur ce que serait la bonne décision pour eux. »
 
Le premier ministre et ses collaborateurs n’ont pas encore abordé la décision palestinienne d’aller à l’ONU en septembre.
 
« Nous étudions la question et ses conséquences, » a déclaré un responsable. « Ils ont déjà dit dans la passé qu’ils iraient à l’ONU, et cela n’est pas surprenant. »
 
« Cependant, nous devons nous rappeler que l’autorité palestinienne n’est pas un seul bloc, et que tout le monde ne pense pas la même chose. Certains croient que le recours à l’ONU en ce moment pourrait endommager les relations entre l’AP et l’ONU. »
 
Israël a refusé de commenter les difficultés à établir un gouvernement d’union palestinien, mais un haut fonctionnaire a dit qu’il doutait que « ces difficultés soient un facteur pour le renouvellement des pourparlers de paix entre Israël et les palestiniens. »
 

Pendant ce temps, dans une autre tentative de faire pression sur les palestiniens, les Etats-Unis et les pays européens envisagent de convoquer un sommet à la mi-juillet pour tenter de trouver une nouvelle initiative de paix, qui ramènerait les parties à la table des négociations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Vivi 01/07/2011 10:27



C'est ce que l'on appelle couper les ailes plutôt que de couper l'aide.



Camus 01/07/2011 12:41



Ils ont dit... Hugh !