Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 10:25

 

Les  Synagogues de Sfax de nouveau pillées   

 

     Par Camus BOUHNIK  

 

On dirait qu'il existe un lien reliant ce qui se passe au Moyen Orient et le pillage des lieux de cultes juifs en Tunisie.

 

Le mercredi 14 novembre 2012 à 15.50 heures a commencé la campagne Pilier de Défense entre Israël et la bande de Gaza. Gaza est gouvernée par une bande de terroristes, le Hamas. Cette offensive est à la suite de tirs de roquettes et de missiles dans le Sud d'Israël par le Djihad islamiste.  

Ce jour là, veille de Rosh Hodesh Kislev a été pillée la Synagogue au nom d'Edmond Azria à Sfax. La grille et la porte d'entrée ont été enfoncées. Des écervelés ne respectant ni loi ni morale ont saccagé cette Synagogue restaurée en 2010 par des volontaires et des fonds Juifs.

En même temps La Synagogue Beith-El à Sfax, a subi le même saccage, sans arrêt durant 15 mois et jusqu'à nos jours. 

Ceci à la suite aux évènements ayant commencée le jeudi 18 août 2011,  dans le Sud d’Israël : une embuscade organisée par  vingt Palestiniens a causé  la mort de  neuf Israéliens, dont notre regretté Pascal Abrahami.   

Lire aussi : http://www.amit4u.net/blogs/?blog=20&bdID=3698

 

L’initiative des évènements qui surviennent de temps à autre dans le Neguev ne vient pas toujours du Hamas, mais souvent  par des dissidents du Djihad islamiste.

Le Djihad subventionné er reconnu par l'Iran n'est pas un mouvement incontrôlable, étant sous l'égide de l'état-major du Hamas. Le Hamas ferme l'œil lors des tirs sur les patrouilles israéliennes le long  de la frontière en territoire israélien. Après leur mort, il est assuré aux terroristes que 70 vierges attendent chacun d'eux au Paradis. 

Un esprit de patriotisme et de vengeance a-t-il mal conseillé des jeunes écervelés jusqu’à s’en prendre aux synagogues  en Tunisie ? La porte de service du Temple Beith-El a été trouvée ouverte et on a encore une fois vidé sa colère sur ce lieu saint. Dans la même mesure qu’une mosquée ou une église, une synagogue est un lieu sacré, un patrimoine de la communauté.

 

 

 

L’histoire se répète-t-elle ?   Et bien oui. La Synagogue Beith-El est saccagée de même que la Synagogue Edmond Azria. La première située dans l'Avenue de Picville  et la seconde  Rue  Philippe Thomas sont pillées  à tour de rôle. La sécurité n'existe plus à Sfax, chaque bâtard est roi et chacun se conduit comme si tout lui était permis. Le marbre sur lequel est inscrit le souvenir de Rebbi Haï Taïeb L.M. a été brisé, de même que celui qui rappelait les  bienfaits de M. Charles Saada, - Chevalier de la Légion d'Honneur,  - et son œuvre pour la Communauté Juive et la ville de Sfax.


Sur un mur une inscription : Palestine El Hourya, La Palestine indépendante, ce qui établit le rapport  entre la campagne Pilier de Défense qui opposait Israël et la Bande de Gaza avec les saccages causés aux synagogues de Sfax. D'ailleurs nous savons qui est à l'origine de ces dégâts, tout a été noté dans un agenda d'appel oublié dans  la Synagogue Beith-El. Le registre inscrivant les délinquants - envoyés par des malfaiteurs, - participant au pillage a été retrouvé et notre ami Freddy Cohen nous le montrera dès que nouds aurons l'occasion de nous rencontrer.


87 photos prises ces jours-ci à Sfax sont la preuve du vandalisme des hors-la-loi à Sfax.  Le printemps arabe en Tunisie n'en est pas un et la révolution du Jasmin n'émet pas le parfum du mechmoum.

 

P1030025.JPG

 

P1030046.JPG


P1040078.JPG

 

La qualité des images n'est pas bonne, je m'en excuse

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Camus 28/11/2012 18:10


Le lien entre les faits.
J'ajouterai : 1. Deux drapeaux israéliens ont été posés comme tapis dans l'aérodrome de Tunis afin
qu'ils soient foulés par les passants. Cette image se trouve dans la page facebook de Tsahal, l'armée de défense israélienne et dans d'autres pages de facebook.


2. Sur le mur de la Synagogue Beith-El on a trouvé une épigraphe : Palestine Hourya
: La Palestine indépendante.


3. Dans la même synagogue on a trouvé un registre d'appel dans lequel ont été
inscrits les délinquants ayant causé les saccages, délinquants obéissant aux ordres de personnes plus âgées. Ceci et le fait que la Synagogue au nom d'Armand Azria ait été saccagée le jour même
du début de la campagne Pilier de Défense, relie les Tunisiens avec les Frères Musulmans, le Hamas et le Jihad musulman subventionné par l'Iran et envoyé par ce pays.