Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 09:16

L'Israélienne Ada Yonath s'est inspirée de Marie Curie

Prix Nobel de chimie


Source : lePoint.fr

Prix Nobel de chimie 2009, Ada Yonath, 70 ans, la première Israélienne distinguée par l'Académie suédoise, s'est inspirée de Marie Curie pour étudier, dans des conditions modestes, et poursuivre ses recherches scientifiques au niveau le plus élevé. "Rien dans mon enfance ne laissait penser que j'atteindrais ce niveau, même si mes parents et ma famille ont toujours cru à la possibilité d'une reconnaissance", a déclaré Ada Yonath à la radio israélienne, en pleurant, après l'annonce de son prix.

Issue d'une famille juive pauvre en 1939 à Jérusalem, alors sous mandat britannique, Ada Yonath a choisi la science après avoir lu la vie de la physicienne Marie Curie, premier prix Nobel féminin de l'histoire. "Je n'étais qu'une petite fille née dans une famille très pauvre. Nous étions si démunis que nous n'avions même pas de livres", a-t-elle raconté dans une interview. Elle a eu la chance que ses parents tenaient absolument à ce qu'elle reçoive une bonne instruction. "Toute ma vie, j'ai fait des expériences. Par curiosité. Une fois, je me suis cassé le bras en tombant dans le jardin parce que j'essayais de mesurer la hauteur de notre balcon", expliquait-elle dans le même entretien.

Neuvième prix Nobel israélien (le troisième en ce qui concerne la chimie), elle a été félicitée par le président israélien Shimon Peres, prix Nobel de la paix en 1994. Ce prix Nobel de chimie, qu'elle partage avec les Américains Venkatraman Ramakrishnan et Thomas Steitz, récompense des travaux sur l'établissement de la carte détaillée du ribosome, "l'usine à protéines de la cellule", qui ouvre "une nouvelle piste pour de nouveaux antibiotiques", selon le comité Nobel. "Nos recherches ont duré des années et ont pris différentes directions. Chaque fois que je faisais face à une difficulté de la taille de l'Everest, c'était pour découvrir qu'il y avait un autre Everest derrière. Quand j'ai trouvé la structure du ribosome, j'étais vraiment, vraiment heureuse", a-t-elle confié à la radio.

Titulaire d'une maîtrise de biochimie de l'Université hébraïque de Jérusalem en 1964 et d'un doctorat de l'Institut Weizmann des sciences près de Tel-Aviv, en 1968, elle crée le premier laboratoire de cristallographie des protéines en Israël en 1970. Elle a également étudié à l'Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) et à la Carnegie Mellon University. Son parcours est une suite de prix et de distinctions, parmi lesquels le prix L'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science. "Les femmes constituent la moitié de l'humanité. Celle-ci perd donc la moitié des capacités de son cerveau en n'encourageant pas les femmes à aller vers les sciences. Les femmes peuvent faire de grandes choses si on les y encourage", assure Ada Yonath, mère d'une fille.

Bravo Professeur Ada Yonath, nos félicitations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camus - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires